Skip to main content
15 juin 2016

Exclu : Murcof x Wagner, quand le piano classique rencontre l’électronique expérimentale

par rédaction Tsugi

Les habitués des carrières du Normandoux connaissent bien les workshops InFiné. Pour les autres, petit rappel : dans un cadre de dingue, les artistes du label et des invités viennent travailler une semaine, en créant des collaborations et donnant des concerts. Evidemment, ces projets ne restent jamais au Normandoux bien longtemps, à l’image de Cubenx et Odei, ayant exporté leur création à La Cartonnerie parisienne. En 2010, c’est au tour de la pianiste Vanessa Wagner (nommée « Révélation soliste instrumental de l’année » en 1999 aux Victoires de la musique classique) et de l’expérimental Murcof de se frotter à l’exercice du duo. S’en suit une formule live ayant déjà fait ses preuves, où le piano se cogne à des bidouillages sonores, entre drone et déformations.

Mais il était temps de se mettre au studio : attendu pour le 23 septembre, Statea reprendra assez naturellement de grands noms du minimalisme – Arvo Pärt, dont la relecture de « Variations For The Healing Of Arinushka » est en écoute exclusive ici, John Cage, Erik Satie, Philip Glass… Ainsi qu’Aphex Twin (« April 14th », piano oblige), pour sa capacité à avoir noué « un lien entre musiques ‘savantes’ et musiques ‘populaires' »

Murcof x Wagner sera à voir en live au festival des 36h de Saint-Eustache ce lundi 20 juin. 

Visited 1 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply