Crédit photo : Adrien Combes

Feu! Chatterton et Blow fêtent les 4 ans du Plan à Ris-Orangis

La vie con­tin­ue extra-muros. Si Paris regorge de dizaines de salles de con­cert, sa ban­lieue n’est pas en reste. De l’EMB San­nois à Paul B à Massy en pas­sant par le Plan à Ris-Orangis, l’of­fre abonde. En marge de leurs con­certs dans la cap­i­tale, nom­breux artistes français pro­posent une ou deux alter­na­tives acces­si­bles en RER.

Pour fêter ses qua­tre ans d’ex­is­tence, le Plan organ­ise son clas­sique Open­ing le 22 sep­tem­bre, où il pro­posera un tour d’hori­zon de la scène française. Pro­gram­mé en tête d’af­fiche, le rock poé­tique de Feu! Chat­ter­ton, mené par son chanteur dandy Arthur Teboul, embrasera la salle pour un con­cert bien plus intimiste que leur Zénith de Paris prévu en jan­vi­er prochain. Après Last Train et Chloé l’an­née dernière, le Plan accueillera l’électro-pop aéri­enne de BLOW, la pop ensoleil­lée d’Owlle mais aus­si Fang The Great et son mélange bril­lant de r’n’b, hip-hop, rap et soul tout droit venu de son pro­pre univers, qu’il appelle “Fang­ta­sia”. Juste avant, la chorale du Plan présen­tera un aperçu de son réper­toire, retra­vail­lant les morceaux des artistes pro­gram­més ce trimestre.

Les portes de la salle n’ou­vriront qu’à 19h30 mais le vil­lage du Plan sera quant à lui ani­mé dès 14 heures, en entrée libre. Tout l’après midi, dis­quaires, démon­stra­tions de street art, asso­ci­a­tions et créa­teurs de vête­ments vous atten­dront entre deux jam ses­sions et vis­ites des couliss­es, ou bien pen­dant la boum pour enfants.

Le meilleur ? La soirée est gra­tu­ite pour les abon­nés de la salle esson­ni­enne. La place coûte 20 euros, l’abon­nement — et ses nom­breux avan­tages — 10 euros : le cal­cul est vite fait.

A peine 35 min­utes de tra­jet en RER D depuis Gare de Lyon puis 200 mètres à pied, c’est fais­able, non ?

Plus d’in­for­ma­tions sur l’événe­ment Face­book.

(Vis­ité 262 fois)