Skip to main content
3 mai 2016

Flatbush ZOMBiES – 3001 : A Laced Odyssey

par rédaction Tsugi

Extrait du numéro 91 de Tsugi (avril 2016)

À cette interrogation sur ce qui peut bien différencier de nos jours, dans le rap, un album d’une mixtape, les Flatbush ZOMBiES n’apporteront pas d’éclaircissement significatif. Après quatre ans de carrière et deux mixtapes remarquées, D.R.U.G.S. et BetterOffDEAD, le groupe new-yorkais sort officiellement son premier album, sans que l’on soit bien sûr de discerner ce qui le distinguerait d’une troisième mixtape. À la différence d’un A$AP Rocky, qui avait marqué le coup en blindant son “premier album officiel” d’invités prestigieux, le trio n’a fait appel qu’à deux guests vocaux, et s’en est tenu à ses fondamentaux : un rap enfumé et légèrement paranoïaque, qui rappelle autant le boom bap new-yorkais des années 90 que les beats sudistes de Three 6 Mafia. Moins de fantaisie, peu de refrains ou de  gimmicks accrocheurs, plus de sonorités sombres et organiques. Le sérieux, ce serait donc ce qui différencierait un album d’une mixtape ? (Gérome Darmendrail)

3001 : A Laced Odyssey (Glorious Dead/La Baleine), sorti le 11 mars. 

Visited 7 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply