Gesaffelstein a produit 2 morceaux pour The Weeknd

Gesaffelstein, Guy‐Manuel des Daft Punk et Nicolas Jaar sur le mini‐album surprise de The Weeknd

The Week­nd a dévoilé cette nuit un mini‐album sur­prise inti­t­ulé My Dear Melan­choly,. Pour com­pos­er les six titres de ce nou­veau disque, le chanteur cana­di­en s’est entouré d’un cast­ing cinq étoiles. Par­mi eux, on retrou­ve notam­ment Gesaf­fel­stein. Le pro­duc­teur s’était fait dis­cret depuis la sor­tie de son pre­mier album Aleph en 2013, il est ici à l’oeuvre sur les titres “I Was Nev­er There” et “Hurt You”. Ce n’est pas la pre­mière fois que le Français col­la­bore avec des artistes inter­na­tionaux puisqu’on pou­vait déjà le retrou­ver sur un morceau d’A$AP Rocky ou sur l’album Yeezus de Kanye West. Sur cet album il partageait la pro­duc­tion du titre “Send It Up” avec les Daft Punk qu’il retrou­ve aujourd’hui chez The Week­nd.

En effet Guy‐Manuel de Homem‐Christo, moitié du célèbre duo casqué, est aus­si présent sur le titre “Hurt You”. Les Daft Punk au com­plet avaient déjà pro­duit les titres “Star­boy” et “I Feel It Com­ing” sur le précé­dent album de The Week­nd. Aux cotés des deux artistes français, la liste des pro­duc­teurs de My Dear Melan­choly, incor­pore aus­si Frank Dukes (col­lab­o­ra­teur de Frank Ocean ou Drake), Mike WiLL Made‐It (auteur des “Hum­ble” et “DNA” de Kendrick Lamar), ou encore Skrillex… A not­er aus­si que Nico­las Jaar est crédité à l’écriture sur “Call Out My Name”, un titre qui sam­ple la ligne de piano de son morceau “Killing Time”. Avec ce nou­veau mini‐album grande­ment inspiré par sa récente rup­ture avec Sele­na Gomez, The Week­nd effectue un retour aux sources avec des morceaux beau­coup plus som­bres que ses précé­dentes explo­rations pop. Les fans seront donc ravis de retrou­ver une ambiance qui n’est pas sans rap­pel­er la noirceur de ses tout pre­miers EP.

Vous pou­vez dès à présent écouter My Dear Melan­choly, de The Week­nd sur toutes les plate­formes de stream­ing.


(Vis­ité 4 924 fois)