Skip to main content
30 novembre 2017

Gramatik lance sa propre crypto-monnaie pour une valeur de 9 millions de dollars

par Corentin Kieffer

Inspiré par David Bowie qui avait levé 55 millions de dollars en monétisant ses futures royalties en 1997, Gramatik se lance dans la crypto-monnaie. En somme, on peut acheter des parts de sa musique. Le producteur/DJ slovène aux accents jazz/funk/dubstep/hip-hop/downtempo est un fervent défenseur de la décentralisation des pouvoirs. Autrement dit, il est contre la toute puissance du capitalisme, des banques et instances financières qui régissent notre société. C’est pourquoi on trouve en libre téléchargement la discographie de Gramatik sur son site web.

Aujourd’hui, Gramatik franchit un pas de plus dans la décentralisation en utilisant le principe de la crypto-monnaie et de la blockchain pour rémunérer son activité d’artiste et acquérir davantage d’indépendance, via la plateforme SingularDTV. Il décrit son entrée dans ce domaine encore obscur du grand public de cette manière : « J’attendais la naissance d’une plateforme comme SingularDTV qui utilise la technologie blockchain pour me séparer des intermédiaires. Je veux juste sortir ma propre musique, quand je le souhaite, selon mes propres termes. Je voulais me débarrasser de toute cette bureaucratie. Je veux juste faire de la musique et vivre dans un monde qui n’est pas possédé par les banques et les corporations. La technologie blockchain est à peu près la seule chose qui me donne de l’espoir pour le futur. »

Alors expliquons le principe de la blockchain : c’est une base de donnée sécurisée qui recense tous les échanges entre utilisateurs. L’intérêt réside dans le fait qu’il est public et crypté. Bref, c’est un livre de compte où chacun peut lire et écrire, mais où les informations sont pas modifiables. En règle général, c’est de la monnaie virtuelle que l’on s’échange, tel le célèbre Bitcoin ou encore l’Ethereum. Mais le principe peut s’appliquer à d’autres domaines, la blockchain étant un tiers de confiance comme le sont, supposément, les banquiers et notaires.

Ainsi, en achetant des GRMTK, des Bitcoins Gramatik pour vulgariser, vous deviendrez propriétaire d’une part de la propriété intellectuelle de l’artiste. Et recevrez les royalties qui y sont liées ! En 24 heures, Gramatik a vendu un quart des GRMTK mis en vente, ce qui confère à cette monnaie/propriété intellectuelle une valeur de 9 millions de dollars.

Un documentaire sur l’entrée de Gramatik dans le monde de la crypto-monnaie est en cours de tournage, l’artiste et SingularDTV souhaitant sans doute démystifier et démocratiser la pratique. Et pour le lancement de cette crypto-monnaie, Gramatik a assuré un concert à Zürich le 9 novembre dernier, dont voici la captation :

Pour les investisseurs, rendez-vous sur le site de SingularDTV pour gérer votre porte-monnaie virtuel.

Visited 50 times, 1 visit(s) today