Skip to main content
Quand l'art contemporain rencontre le Djing
13 janvier 2016

Haroon Mirza : l’homme qui créé des locked grooves avec du scotch

par rédaction Tsugi

Artiste plastique à la renommée internationale, Haroon Mirza a été acclamé à maintes reprises pour ses installations imaginées autour de l’interaction et la friction entre des vagues sonores ou lumineuses et courants électriques. Le genre d’oeuvre immersive qui à l’image de « The National Apavilion Of Then And Now » – une chambre anéchoïque intégrant un anneau lumineux qui en brillant de plus en plus fort augmente la force d’un drone diffusé sur des haut-parleurs avant de s’éteindre et de laisser place au silence le plus complet – va autant chercher ses sources d’inspirations du côté des arts numériques que du design. Fasciné par le son il travaille depuis quelques années autour du concept de musique, qu’il appréhende comme une simple histoire de contexte : « Tant que vous faites appel à des matériaux acoustiques, il n’y a que la perception et le contexte qui définissent si il s’agit de musique, de bruit, de son ou juste d’une nuisance. »

Avec cette approche particulière, l’artiste londonien a développé un nouveau concept autour du locked groove, ce sillon sans fin qui clôt certains albums comme Sgt Pepper And The Lonely Hearts Club Band des BeatlesEvol de Sonic Youth ou Reign In Blood de Slayer. Un petit gadget audio qui fascine depuis sa création et rend tout de suite plus attractif chaque disque qui en possède un. Plutôt que de se mettre à la musique et d’enregistrer un album pour avoir le plaisir de caser un seul et unique locked groove à la fin de la face B de son vinyle, Haroon Mirza a eu la bonne idée de sortir une sorte de compilation de 50 boucles intitulée 50 Locked Grooves qui sortira chez Poly Kicks, le label des pontes de la techno UK, Tessela et Truss. Et comme Haroon Mirza n’a décidément pas une approche conventionnelle de la musique, il a enregistré ses « morceaux » avec des platines, du carton et du scotch afin de créer un enchainement de textures différentes qui une fois lue par la platine crée des sons très particuliers. Le processus de création a été filmé et est visible dans la vidéo ci-dessous : 

Ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Il faut avouer que les similitudes sont grandes entre la création de ces « morceaux » par Haroon Mirza et l’inprovisation de boucles par KiNK :

 

KiNK – Cyrillic session / teaser

KiNK session: ahead of my Cyrillic gig / debut in Berghain on Saturday, I recorded a short preview of what`s going to look and sound like. Also a little tip, how to create a clap by using tape and vinyl 🙂 I saw that from Kentaro I think.. I can`t scratch like him, but i compensate that with solid grooves 🙂 And… last night – re:cord / Birmingham, you were AMAZING! Wicked crowd and DJs! Tonight I`m playing a « regular » KiNK live at Bristol In:Motion (which you know is never regular 🙂 ) So much looking forward to see George FitzGerald, Pangea and Pearson Sound! It seems its going to be a great weekend for me and you are very welcome to join me if you can 🙂

Posté par KiNK sur vendredi 9 octobre 2015

50 Locked Grooves sortira le 25 janvier sur Poly Kicks

Visited 9 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply