© DR

Hexagone, la soirée 100% hip-hop très alléchante du festival Days Off

Le 7 juil­let prochain, le hip-hop fran­coph­o­ne est mis à l’hon­neur à la Phil­har­monie de Paris dans le cadre du fes­ti­val Days Off, lors de la soirée Hexa­gone. À l’af­fiche Chilla, Vichy R, Ben­jamin Epps, Shel­don et Bamao Yendé. Que du beau monde.

On vous en avez déjà par­lé ici et ici, la douz­ième édi­tion du fes­ti­val Days Off sec­oue la Phil­har­monie de Paris du 2 au 13 juil­let. Et le 7 juil­let, c’est le hip-hop fran­coph­o­ne qui est mis à l’hon­neur avec Hexa­gone. Cette soirée fait écho à l’ex­po­si­tion Hip-Hop 360, qui se tient à la Phil­har­monie jusqu’au 24 juil­let et retrace l’his­toire du genre musi­cal. Si Hip-Hop 360 se rep­longe dans le passé, Days Off se pro­jète dans le futur avec une pro­gram­ma­tion aux petits oignons. Cinq artistes, cinq univers différents.

Ahoo ouh ouh ouh”. C’est l’ex­pres­sion. Les rappeuses Chilla et Vicky R, qui avaient mar­qué la fin de 2021 avec le tubesque “Ahoo” en col­lab avec Bian­ca Cos­ta, Davin­hor et Le Jui­ice, sont évidem­ment à l’af­fiche de cette soirée 100% hip-hop. Depuis 2017 et ses sin­gles fémin­istes “Si j’étais un homme” et “Sale chi­enne”, Chilla sec­oue le monde mas­cu du rap et de l’in­dus­trie musi­cale. Elle nav­igue entre les influ­ences, du R’n’B, de la trap, et de la pop sur son pre­mier album Mūn à une ligne de basse funky sur son dernier sin­gle “Cauchemars”. Vichy R elle, se balade entre titres mélodieux et morceaux frontaux avec son dernier EP RHC. Auto­tune, égotrip, kicks per­cu­tants : en quelques sec­on­des, la rappeuse prou­ve qu’elle fait bien par­tie du paysage rap actuel.

Ensuite, on retrou­ve le rappeur gabonais Ben­jamin Epps dont les prods puisent dans le hip-hop new-yorkais des années 90′ et le rappeur Shel­don du col­lec­tif de rappeurs, vidéastes et pho­tographes 75e ses­sion. Le pre­mier a 26 ans et a sor­ti, en 2022, son troisième EP, Vous n’êtes pas con­tents ? Triplé !, en référence à la punch­line de Kylian Mbap­pé ‑époque ASM. Un pro­jet défini­tive­ment 1990, avec comme invité le New-yorkais Jadakiss du groupe The LOX, qui intro­duit le rappeur sur le titre “Drill­mat­ic”. Shel­don vogue sur vocodeur et prods aéri­ennes, pour nous emporter dans un rap où l’on se con­fie à coeur ouvert avec son deux­ième album Spec­tre paru fin 2021. 

Et puis, une rib­am­belle de joyeuses per­son­nes est invitée à pren­dre d’as­saut la scène de la Phi­lar­monie de Paris. Le DJ et pro­duc­teur Bamao Yendé est con­vié à per­former avec ses ami•es. À savoir Rad Carti­er, Poté, Nyokô Bok­baë, Prince Kon­go, Thee Dian. On s’at­tend donc à un show mêlant les influ­ences de l’artiste, élec­tro british (garage, bro­ken beat) et fusions africaines (kuduro).  Cette soirée Hexa­gone promet donc d’ex­plor­er le hip-hop de demain et d’au­jour­d’hui, sous toutes ses coutures.

Le reste de la pro­gram­ma­tion est à retrou­ver ici.

(Vis­ité 206 fois)