Cabasse Swell

Hi-tech : enceintes, intra-auriculaires, Prizm… Notre sélection du mois !

Tous les mois, une sélec­tion hi-tech testée et approu­vée par Tsu­gi. Arti­cle extrait de Tsu­gi 108, avec Franz Fer­di­nand en couv’, disponible en kiosque ou à la com­mande ici

Cabasse Swell

La vénérable mar­que de hi-fi française Cabasse qui se lance sur le marché de l’enceinte blue­tooth, voilà qui a de quoi sur­pren­dre. Et sous ses dehors sérieux – mais chics avec ses anneaux, dorés ou argen­tés –, la Swell est une véri­ta­ble bombe : dix heures d’autonomie, deux haut-parleurs pour les médiums/aigus, deux pour les graves, 90 dB de puis­sance sonore, un port mini-jack pour con­necter un lecteur (hi-res si pos­si­ble) ou une pla­tine vinyle… L’essentiel est là. On appréciera les bass­es bien ron­des et la qual­ité opti­male de l’écoute à par­tir de sources sans pertes (wav, flac, aif…). Un pre­mier essai réus­si haut la main.

Cabasse Swell, 229€ 

Sennheiser Momentum Free

Pas de “total wire­less” dans la gamme du spé­cial­iste du casque, mais trois nou­veaux intra-auriculaires, dont ce Momen­tum Free tech­nique­ment impec­ca­ble : télé­com­mande et micros sur le câble, codecs AAC et aptX, blue­tooth 4.2 (moins éner­gi­vore, plus sécurisé et per­me­t­tant des débits plus élevés, donc une meilleure qual­ité sonore). En plus de son design sobre – du clas­sique pour la mai­son alle­mande –, ce Momen­tum Free séduit surtout par son son presque par­fait, neu­tre, équili­bré, d’une fidèle sans faille aux sources orig­i­nales. Dom­mage qu’on ne trou­ve pas dans le bel étui en cuir des embouts à mémoire de forme iden­tiques à ceux four­nis avec le mod­èle haut de gamme. Ce détail mis à part, c’est un sans-faute.

Sennheis­er Momen­tum Free, 199€

 

Sony LF-S50G

Il va fal­loir s’y faire, les assis­tants virtuels intel­li­gents vont envahir nos vies. Bien­tôt les Alexa, OK Google et autres Siri nous seront indis­pens­ables. Autant com­mencer par la LF-S50G de Sony, qui est en pre­mier lieu une excel­lente enceinte sans-fil. Avec ses deux haut-parleurs omni­di­rec­tion­nels et son sub­woofer lui per­me­t­tant de délivr­er un son à 360°, ce mod­èle est infin­i­ment supérieur à ceux disponibles jusqu’alors. Niveau assis­tant, l’enceinte embar­que celui de Google, à qui on peut donc pos­er n’importe quelle requête, y com­pris lancer son ser­vice de stream­ing favori. On appréciera aus­si une fonc­tion­nal­ité assez fun, qui per­met, sans jamais le touch­er, de con­trôler le vol­ume sonore ou de chang­er de morceau par un sim­ple geste de la main au-dessus de l’appareil.

Sony LF-S50G, 249€

Prizm

Imag­iné par une jeune start-up française, annon­cé depuis plus de deux ans, Prizm est l’objet hi-tech le plus éton­nant vu depuis longtemps. Branchée à une enceinte en blue­tooth, par la prise jack ou la sor­tie optique, cette pyra­mide design pro­pose une nou­velle manière de con­som­mer la musique. Une fois votre pro­fil défi­ni, ce lecteur audio vous détecte grâce au sig­nal wifi ou blue­tooth de votre smart­phone et va piocher dans la base musi­cale de Prizm pour vous faire écouter des titres… que vous n’avez pas choi­sis. À par­tir d’un Juan Atkins, Prizm jouera, sans action de votre part, Josh Wink, Dave Clarke ou Paul Kalk­bren­ner, etc. Plusieurs pro­fils sont paramé­tra­bles et l’on peut ori­en­ter la sélec­tion musi­cale. La pre­mière année d’abonnement au ser­vice est gra­tu­ite, puis passe (sans oblig­a­tion d’achat) à 39,90 €. On peut aus­si écouter des mil­liers de webra­dios ou le con­tenu de son smart­phone en blue­tooth.

Prizm, 149€

Divacore AntiPods

L’excellente sur­prise de cette fin d’année. Alors que cha­cun four­bit ses armes sur l’embryonnaire seg­ment des “total wire­less”, c’est une PME mes­sine qui fait le buzz avec un mod­èle à prix réduit, mais aux per­for­mances maxi. Décidés à s’attaquer aux Air­Pods d’Apple, les AntiPods pos­sè­dent de solides argu­ments. Le prix bien sûr, 119 €, les huit heures d’autonomie (24 heures au total grâce au boîti­er de charge), la com­pac­ité des écou­teurs et leur forme qui autorise une inser­tion par­faite dans le con­duit audi­tif… et bien sûr un son irréprochable, neu­tre et équili­bré, même si les bass­es sont par­fois un peu en retrait. Sans oubli­er la com­pat­i­bil­ité avec des sources sonores en 3D et un design très réus­si.

Diva­core AntiPods, 119€

 

*Envoyez une belle carte postale à Tsu­gi et gag­nez l’un des exem­plaires mis en jeu (indiqués en rouge) : Tsugi/Les Mag­a­sins généraux, 1–13 rue de l’Ancien Canal, 93 500 Pan­tin.

(Vis­ité 586 fois)