Teki Latex en plein mix © Illias Teirlinck

Horst, à la croisée des chemins entre design et musiques pointues

par Tsugi

C’est sur une anci­enne base mil­i­taire d’Asi­at à Vil­vo­orde que le Horst Fes­ti­val éclat­era une nou­velle fois toutes les con­ve­nances sur la notion de dance­floor et de fes­ti­val. Des scènes excep­tion­nelles, qui don­nent la part belle au design archi­tec­tur­al, accueilleront des artistes au car­refour des gen­res de la tech­no: de LSDXOXO à Palms Trax en pas­sant par Teki Latex ou Kim Kenis. Vite, du 29 avril au 1er mai, tous en Belgique. 

Comme à son habi­tude c’est avec une pro­gram­ma­tion résol­u­ment tournée vers la tech­no que le Horst Fes­ti­val vise à se démar­quer ‑et c’est plutôt réus­si. Si des têtes d’af­fiche se déga­gent rel­a­tive­ment facile­ment pour nous, audi­teurs français, des sur­pris­es sont à décou­vrir. Avec une pro­gram­ma­tion com­posée à 30% d’artistes de la scène belge, des décou­vertes en pagaille sont à prévoir. Le tout est de se laiss­er ten­ter par la nouveauté.

 

À lire également
Horst Festival : architecture et musique fusionnent sur une ex-base militaire

 

 

On a déjà un petit faible pour Yung Singh qui s’im­pose tou­jours de plus en plus comme le digne héri­ti­er de la scène Asian Under­ground et du Pun­jabi Garage outre-manche. Il y a aus­si le côté soul de Gabrielle Kwarteng, l’indéboulonnable Paula Tape ou encore l’améri­caine Uniiqu3, auto-proclamée “reine du Jer­sey Club”. Un genre de musique élec­tron­ique en expan­sion depuis 2015 trou­vant racine outre-atlantique, et qui a con­nu une véri­ta­ble per­cée récem­ment en France épaulé par l’ar­rivée de la Jer­sey Drill dans l’hexa­gone. Ce sous-genre est notam­ment porté par des rappeurs comme Sto ou Ker­chak ‑pour ne citer qu’eux- en France.

Enfin, parse­mez ce line-up ‑déjà très sympathique- de têtes d’af­fiche de la tech­no comme Eris Drew & Octo Octa ou Teki Latex, et vous obtenez une pro­gram­ma­tion com­plète et sexy. On risque de se répéter, le tout sera de se laiss­er aller et voguer entre les scènes toutes plus grandios­es et design les unes que les autres à la recherche de l’artiste au son qui vous cor­re­spond le mieux. Dig­gers ! Vous serez au paradis.

Horst

© Illias Teirlinck

(Vis­ité 593 fois)