© Art Misfit 2018

Idée cadeau : les pionniers de la musique électronique réunis dans un tableau périodique

C’est l’heure de faire remon­ter ses sou­venirs de physique-chimie du lycée. Et plus pré­cisé­ment celui du tableau péri­odique des élé­ments. Alors que la clas­si­fi­ca­tion orig­i­nale de Mendeleïev recense les métaux alcalins ou les gaz nobles, celle de l’artiste Paulo Guimaraes — alias Mis­fit — est un peu dif­férente. Inti­t­ulée “Tableau Péri­odique des DJs”, elle rassem­ble des fig­ures emblé­ma­tiques de la musique élec­tron­ique de 1877 à 1988. Une fourchette tem­porelle choisie avec pré­ci­sion puisqu’en 1877, Thomas Edi­son dépose le brevet du phono­graphe, et que l’an­née 1988 se situe pen­dant le Sec­ond Sum­mer of Love, une péri­ode mar­qué par la mon­tée des raves par­ties et de l’acid house au Royaume-Uni.

Par­mi les nom­breuses références de ce tableau on retrou­ve par exem­ple des machines célèbres comme la TB-303 ou la TR-808. Mais aus­si une liste étof­fée de noms allant du hip-hop avec Grand­mas­ter Flash et DJ Kool Herc, jusqu’au dis­co avec Lar­ry Lev­an. Sans oubli­er Der­rick May, Jeff Mills, Juan Atkins et Kevin Saun­der­son, pio­nniers de la tech­no de Detroit. La sélec­tion regroupe égale­ment des mix­es his­toriques comme le Hot Mix 5 de 1981 à Chica­go ou des clubs de légende comme le Roxy à New York. Un tra­vail de pas­sion­né pour révis­er ses clas­siques.

Pour voir de plus près le tableau, rendez-vous sur l’Insta­gram de Mis­fit. Il est égale­ment disponible à l’achat à un prix de £135 sur le site inter­net de l’artiste.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Insta­gram

 

The Belleville Three… Juan Atkins @model_500 Der­rick May @derrickmay and Kevin Saun­der­son @kevinsaunderson cre­at­ed the musi­cal style known as Detroit Tech­no. Atkins had already been work­ing on the blue­print with his Cybotron moniker (along with band mem­ber Rick Davis) mak­ing clas­sics such as “Alleys of Your Mind” “Cos­mic Cars” and “Clear”. How­ev­er it was when he struck out on his own as Mod­el 500 with the track “No UFOs” in 1985 that Tech­no had prop­er­ly arrived. Soon after, fel­low school friends May and Saun­der­son start­ed to pro­duce their own soul­ful machine music. Under the name Rhythm is Rhythm, May released the land­mark “Strings of Life” in 1987, whilst Saun­der­son deliv­ered the clas­sic ‘Big Fun’’ as Inner City in 1988.. both tracks becom­ing anthems sound­track­ing the Sec­ond Sum­mer of Love. ………………………………..…………………………..…………… Peri­od­ic Table Of The DJ — Art Print — Link in Biog ………………………………..…………………………..…………… #peri­o­d­ictable­ofthedj #detroit­tech­no #tech­no #tech­no­mu­sic #noufos #string­soflife #big­fun #detroit #bellevil­lethree #dance­mu­sic #trans­mat #may­day #der­rick­may #metro­plex #model500 #jua­natkins #kmsrecords #kevin­saun­der­son #808 #909 #djhis­to­ry #his­to­ry­ofthedj #art­m­is­fit

Une pub­li­ca­tion partagée par Paulo Guimaraes — Art Mis­fit (@art.misfit) le

(Vis­ité 924 fois)