Il y a 10 ans dans Tsugi : l’album Kompilation de Richie Hawtin alias Plastikman

par Tsugi

Qui fai­sait sen­sa­tion il y a dix ans dans les pages de Tsu­gi ? Qui pub­li­ait des dis­ques incon­tourn­ables ? Coup d’œil dans le rétro avec un extrait de notre numéro 33 (sep­tem­bre 2010), garan­ti 100% vin­tage : Richie Hawtin alias Plas­tik­man avec son album Kom­pi­la­tion, qu’il sor­tait le 9 août 2010 et que l’on chroni­quait alors.

Avant de devenir une fig­ure d’Ibiza, Richie Hawtin, alias Plas­tik­man, a d’abord été un geek raver qui s’est fait remar­quer par une série d’albums pio­nniers dres­sant un pont entre l’acid house des free par­ties et la min­i­male avant-gardiste des années 00. Rétrospective chronologique de son âge d’or créatif, Kom­pi­la­tion se con­cen­tre sur la période 1993–1997, durant laque­lle le pro­duc­teur anglo-canadien a développé un psychédélisme rêche autour des bat­te­ments des Roland 303 et 808. Les clas­siques « Kriket » ou « Helikopter » disséquaient le lan­gage tech­no pour en faire ressor­tir l’essentiel, et ce avec une tech­nique prim­i­tive et une obsti­na­tion qui sem­blent aux antipodes de la surenchère tech­nologique dans laque­lle il s’obstine aujourd’hui.




Arti­cle issu du Tsu­gi 133, disponible en kiosque et à la com­mande en ligne

(Vis­ité 351 fois)