Skip to main content
6 avril 2017

Julian Casablancas pose sa voix sur le morceau « No One There » d’Exhibition

par Lucas Martin

Le chanteur des Strokes à la voix reconnaissable entre toutes a donné un coup de pouce au musicien Hammarsing Kharmar. En plus de sortir sur son label Cult Records le dernier EP du producteur indien, Julian Casablancas a enrichi « No One There » de sa propre voix.

Prévue pour le 14 avril, la sortie de cet EP intitulé Last Dance (et sorti sous le nom d’Exhibition) permet aussi de découvrir le nouveau projet d’Hammarsing Kharmar, qui s’annonce très prometteur à l’écoute de ce premier morceau aux relents (dans le bon sens du terme) new wave. La ligne de basse risque de vous rester dans la tête une bonne partie de la soirée !

L’artiste indien n’en est pas à son coup d’essai. Pour la petite anecdote, il avait déjà collaboré avec Albert Hammond Jr. (le guitariste des Strokes). Savoir s’entourer fait aussi partie du jeu.

Visited 58 times, 1 visit(s) today