Kid North — New Waters

Extrait du numéro 90 de Tsu­gi (mars 2016)

Si de quin­tette, Kid North est devenu trio, sa pop indé, à défaut de flam­boy­ance, reste d’une hon­nêteté sans faille. Le groupe ne s’embarrasse pas d’un haut degré de con­cep­tu­al­i­sa­tion, mais fait preuve d’un cer­tain sec­ond degré — à l’image du clip de “Gold” où Kid North met en scène la réal­i­sa­tion du morceau, de “l’inspiration” à la “sor­tie”, et où on le voit chercher des finance­ments à l’aide de baguettes de sourci­er — et ose même une pochette d’album qui frise le mau­vais goût.

On écoute donc ce New Waters pour ce qu’il est, à savoir un disque de pop qui ne se prend pas la tête, fait par des mecs qui sem­blent éloignés des cer­cles branchés de la cap­i­tale. L’intention est la même que sur Atlas : faire “pleur­er et danser”. Et même si l’on ne peut pas dire qu’on a franche­ment la larme à l’œil ou le pied qui mar­que le rythme, le mélange d’inspirations eight­ies, de références aux Foals et de légèreté vaut son pesant d’efficacité. Kid North avance donc en ter­rain bal­isé et l’absence de sor­tie de route finit par installer une cer­taine monot­o­nie, mais le paysage qui défile reste quand même très agréable à regarder. (Quentin Monville)

New Waters (Tsuna­mi Addiction/Modulor), sor­ti le 11 mars.

(Vis­ité 139 fois)