La bouse du mois : Flume — Skin

Extrait du numéro 93 de Tsu­gi, en kiosque ce jeu­di 9 juin. 

Mes­sage de ser­vice à tous nos amis les trolls des Inter­nets qui pensent que les jour­nal­istes ressen­tent de puis­sants orgasmes à l’idée de cracher sans rai­son sur tous les groupes qui touchent du doigt le suc­cès: les cou­ver­tures de Tsu­gi vous con­va­in­cront du con­traire. D’ailleurs, si Flume hérite de la tant prisée rubrique bouse de ce numéro, le niveau de son sec­ond album, Skin, est loin d’atteindre les nou­veaux stan­dards abyssaux étab­lis récem­ment par le dévas­tant Junk de M83 voire le penaud Mirage de Dig­i­tal­ism. On pour­rait même ajouter que le suc­cesseur de Flume, pre­mier album homonyme sor­ti en 2012, démarre de manière fort agréable, avec le puis­sant “Helix” et le plus pop “Nev­er Be Like You”, dans la tra­di­tion établie par le chef de file du future beat : des beats hip-hop, avec des inspi­ra­tions house, R&B et pop. Pour­tant si l’on peut appréci­er la puis­sance de frappe dévas­ta­trice de Harley Edward Streten (son nom à la ville), le max­i­mal­isme de Skin manque vite de finesse. Sur le for­mat, l’album est com­pa­ra­ble aux pro­duc­tions des gros crossovers élec­tron­ique et pop de ces dernières années, comme le récent album d’Hud­son Mohawke ou ceux de Dis­clo­sure, un mélange de col­lab­o­ra­tions vocales pop et d’instrumentaux qui visent plus sou­vent les clubs. Manque de pot, Flume n’a ni le chapelet de tubes du pre­mier disque des frères Lawrence ni la diver­sité salu­taire du Lantern de l’Écossais. Côté col­lab­o­ra­tions, les vocal­istes invitées sem­blent franche­ment inter­change­ables tant elles man­quent de car­ac­tère. Plus intéres­sant, Flume invite Vic Men­sa et Vince Sta­ples, mais sans par­venir à offrir aux deux rappeurs des ter­rains d’expression réelle­ment pas­sion­nants. Reste les instru­men­taux, où Flume oscille entre le sous-Rustie (“Free”) et les influ­ences trap périmées (“Wall Fuck”). Si dire que tout est à jeter dans ce Skin serait une exagéra­tion, la décep­tion est grande. (François Blanc)

Skin (Future Classic/PIAS), sor­ti le 27 mai.

(Vis­ité 389 fois)