Skip to main content
Capture d'écran France 5
14 décembre 2020

La chanteuse de l’Impératrice, FKA twigs, Sia : la vague #MeToo continue

par Léonie Ruellan

En France et à l’international, la liste des artistes femmes qui auraient subi des violences sexistes et sexuelles continue de s’allonger : Flore Benguigui – la chanteuse du groupe L’Impératrice -, Sia et FKA twigs ont récemment révélé en avoir été victimes. 

Vendredi dernier, Flore Benguigui a raconté au micro de Tancrède Bonora, journaliste pour l’émission « C à Vous », le sexisme et le harcèlement sexuel dont elle aurait été victime à ses débuts dans la musique. Elle avait alors 22 ans et chantait dans un groupe de disco jazz, dont le leader exerçait une emprise sur elle : « Je me rappelle qu’il me touchait, j’étais sa marionnette. Il me disait comment m’habiller, bouger sur scène. Je n’avais pas le droit d’écrire. J’étais vraiment la plante verte« , raconte-t-elle. Ce même leader lui aurait reproché son « balai dans le cul » et elle ajoute : « il était dans ce truc de « tu n’y arriveras jamais dans ce milieu vu comment t’es coincé »« .

« On sait qu’on doit passer par là pour y arriver dans la musique aujourd’hui. »

« J’avais 22 ans, j’étais un bébé, je n’étais absolument pas consciente de la gravité de la situation. On est prêtes à se faire traiter comme ça, à se faire harceler, moralement et physiquement, pour pouvoir y arriver. On sait qu’on doit passer par là pour y arriver dans la musique aujourd’hui. (…) Beaucoup de gens savent que des filles sont pieds et poings liés à un label, à un groupe, à des gens malveillants. Il y a des violences sexuelles qui sont graves dans ce milieu et personne ne parle parce que tout le monde a peur, les femmes ne parlent pas parce qu’elles ont peur« , explique-t-elle. Un témoignage qui en dit long sur le sexisme présent dans l’industrie musicale, et sur la culture du silence qui l’accompagne.

 

À lire également
Violences et harcèlements envers les femmes : la musique fait son #MeToo

 

 

FKA twigs et SIA contre Shia LaBeouf

Vendredi dernier également, la chanteuse FKA twigs a engagé des poursuites judiciaires pour violences conjugales contre l’acteur Shia LaBeouf, son ex-compagnon : « Je voudrais pouvoir éveiller les consciences sur les tactiques employées par les auteurs de maltraitances pour vous contrôler« , a-t-elle déclaré au New York Times. Suite à cela, samedi, la chanteuse Sia a apporté son soutien à FKA twigs dans un tweet, déclarant qu’elle aurait, elle aussi, été aussi victime de Shia LaBeouf : « J’ai aussi été blessée émotionnellement par Shia, qui est un menteur pathologique, qui m’a piégée dans une relation adultère en prétendant être célibataire. Je crois qu’il est très malade et j’ai beaucoup de compassion pour lui et ses victimes. » En 2015, Shia LaBeouf apparaissait et dansait dans le clip du titre « Elastic Heart » de Sia.

Tsugi 135, en kiosque et en ligne (cliquez)

Visited 13 times, 1 visit(s) today