Skip to main content
27 mars 2017

La Chinerie se lance dans la création d’un festival collaboratif

par Mathilde LESAINT

La communauté des Chineurs se lance dans un projet ambitieux : la création d’un festival de deux jours à Paris au mois de septembre. Depuis quelques années, les groupes aux intitulés « les chineurs de… « se multiplient. Il existe des groupes de Chineurs de techno, de house, de Lyon, de Rennes et même un groupe de chineurs de « prout musical ».  Réunissant désormais plus de 100 000 membres, il semblait logique que la communauté évolue d’un cran. Il y a quelques semaines, on pouvait lire un message demandant aux personnes présentes sur le groupe si elles étaient prêtes à investir de l’argent dans la création d’un festival. BINGO ! L’équipe des chineurs ont créé une page Facebook La Chinerie Festival, mais aussi et surtout une campagne de crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank avec un objectif de 50 000 € à atteindre avant le 30 avril.

Mais que prépare La Chinerie ? Fidèle à son état d’esprit, La Chinerie Festival se voudra être un événement défricheur, donc sans tête d’affiche, bon enfant, avec de nombreuses activités. Enfin, dans un esprit communautaire et participatif, la décision des artistes programmés aux festivals sera votée par les participants à la campagne de financement et les membres de l’association. Le festival qui devrait avoir lieu au mois de septembre à Paris, invitera aux platines des artistes house, micro-house, disco, hip hop et funk. Une sélection de genres qui pourrait être élargie à la techno et au breakbeat si la campagne dépasse ses objectifs et atteint 80 000 €.

En tout cas, La Chinerie Festival espère pouvoir créer un véritable petit village éco-responsable, avec son marché aux vinyles, ses stands-bars avec des bières locales et même sa collecte de vêtements pour les plus démunis. On nous promet également sur le communiqué « des séances d’hypnose musicale collective, des cours de production musicale animés par les DJs du festival, des conférences, des ateliers de danse, une toile et de la peinture à disposition des festivaliers, des jeux divers et bien d’autres surprises« . Pour que ce rêve devienne réalité, rendez-vous sur Kiss Kiss Bank Bank pour faire péter la monnaie !

 

Visited 11 times, 1 visit(s) today