Skip to main content
Crédit photo : Marine Saiah
26 avril 2018

La Douve Blanche, festival entre bons sons et bonne bouffe, étoffe sa programmation 2018 !

par Clémence Meunier

Chez Tsugi, on a deux passions : danser, et manger. Avec si possible, un mélange des deux, histoire de guincher le ventre rebondi et de manger en dodelinant de la tête. Et on est pas les seuls. Chez Animal Records, c’est même un leitmotiv : allier, au quotidien, un label musical tout ce qu’il y a de plus classique, et un label gastronomique, invitant des chefs comme certains bookent des DJs – notamment dans leur tout nouveau terrain de jeu l’EP7, une ginguette à expositions numériques dans le XIIIème arrondissement parisien. Forcément, on était bien fait pour s’entendre, surtout quand ces pros des casseroles accueillent côté musique des artistes comme Elbi et sa soul électronique pleine de sensualité et de mystères, ou la nouvelle recrue PMCP. De quoi carrément proposer à Animal Records de squatter la rubrique « label du mois » dans notre prochain numéro de Tsugi version papier, en kiosque début mai. Mais le clou du spectacle arrive en juillet, du 6 au 8 cette année : Animal Records & Kitchen organise ce week-end-là la Douve Blanche, un festival réunissant leurs deux passions, entre gastronomie et musique donc.

Au programme de cette Douve Blanche 2018 ? Un line-up au poil, avec Simo Cell, Faire, Bamao Yendé ou notre coup de coeur Laake, le tout au pied du château d’Egreville, en Seine-et-Marne, pour un week-end champêtre dans les douves de cette bâtisse aux pierres blanches et au charme fou. Et puis, fidèle à leur réputation de bons vivants, les instigateurs de la Douve Blanche proposent à chaque édition une offre alimentaire dépassant les horribles cornets de frites pleins d’huile que l’on supporte sur la plupart des festivals, avec des chefs invités, dont Antonin Girard (directeur artistique d’Animal Kitchen) ou Adrien Tran, qui officient tous deux à l’EP7. Masterclass, menus… Tout sera annoncé prochainement. Mais ce que les morfallous-mélomanes ne connaissent pas encore, c’est la suite de la programmation musique ! Car une belle tripotée de noms viennent aujourd’hui rejoindre l’affiche du festival, avec en tête la techno de Randomer, la pop hybride d’Isaac Delusion ou Miel de Montagne, la toute nouvelle signature de Pain Surprises (le label de Jacques et Jabberwocky, entre autres). Mais aussi : Howlin’ Jaws, Maze, Ouai Stéphane, S8JFOU, Middle, Soleil Bleu, Territory, Form, IndieShuffle, Jean Mamadou, Picaszo vs Tell, Augui Dub, Club Limo et Animal Family Dj Crew… Quelques noms inconnus ? Pas grave : la Douve Blanche a ce luxe d’attirer, par son ambiance et son accueil du public, une belle petite famille de fidèles, qui iront les yeux fermés à ce festival même sans star avec qui aller prendre des selfies. Et franchement, ils ont bien raison.

Affiche par Julien Brogard

Toutes les infos sur le site du festival.

> A lire aussi : notre reportage sur l’édition 2017 de la Douve Blanche.

Visited 43 times, 1 visit(s) today