©Twitter de 5 Mag Dot Net

La légende de la house Paul Johnson est décédée du Covid-19 à 50 ans

Après l’an­nonce du décès de Kel­li Hand, la “First Lady of Detroit”, nous avons appris la mort d’une autre légende améri­caine. Paul John­son, précurseur de la house music avec son tube “Get Get Down”, nous a quit­té ce mer­cre­di 4 août à l’âge de 50 ans des suites du Covid-19.

Notre grandeur est décédée ce matin à 9h. La légende de la house music que nous con­nais­sons tous sous le nom de PJ alias PAUL JOHNSON est décédée en ce jour du 4 août 2021”, écrivaient hier ses proches sur la page Face­book de l’artiste. Depuis quelques semaines, Paul John­son était très faible, il avait annon­cé sur son compte Insta­gram qu’il allait être mis sous res­pi­ra­teur arti­fi­ciel. Mal­heureuse­ment, le Covid con­tin­ue de faire des rav­ages et a emporté avec lui l’im­mense artiste de Chicago.

C’est à l’âge de 13 ans que PJ avait com­mencé à tâter les platines. Ce fut une révéla­tion pour lui. C’est comme ça, qu’il est devenu une légende de la house aux côtés des  plus grands comme Frankie Knuck­les, Jesse Saun­ders ou encore Far­ley Jack­mas­ter. En 1999, il sort le tube mon­di­al “Get Get Down” qui le fait entr­er à jamais au pan­théon des artistes élec­tron­iques. En 1987, il est vic­time d’un coup de feu acci­den­tel dans l’é­paule qui lui a fait per­dre l’usage de ses jambes. Nous lui ren­dons hom­mage aujourd’hui.

(Vis­ité 2 774 fois)