Skip to main content
1 juin 2016

La nouvelle compilation DJ Kicks est signée Jackmaster

par rédaction Tsugi

Depuis 1995, le label allemand K7! Records offre un catalogue de sorties exceptionnelles. Avec sa série de compilations DJ-Kicks, lancée la même année, sa réputation n’est plus à faire. Le troisième volume de 2016 prévu le 8 juillet est signé Jackmaster, aka Jack Revill, et c’était pas gagné. 

Après DâM Funk, Jackmaster prend les rênes de l’exercice musical le plus réputé. Le DJ britannique aux sélections émérites a vécu une véritable épopée pour la confection de la compilation : « J’étais en croisière aux Caraïbes quand j’ai appris la deadline. Je me suis précipité dans ma cabine et j’ai construit un mix à partir de mon Rekordbox (nldr logiciel de gestion musicale). Débarqué à Miami, j’ai oublié toutes mes affaires dans le taxi. Une fois arrivé chez moi à Glasgow, j’ai recommencé en cherchant dans mes disques, armé d’un nouvel ordinateur. En moins d’une semaine, j’avais terminé mais ça ne me plaisait pas. Bref, j’ai du le faire quatre ou cinq fois avant d’arriver à un résultat concluant. »

Rien qu’en le lisant, on est épuisés mais ravi de découvrir ce dernier volume DJ Kicks concocté par ses soins. Jackmaster en a pourtant connu des élaborations de mixes, dont on retient le Resident Advisor 289 et le Fabric Live 57 en 2011. C’est donc sans surprise qu’on retrouve dans la tracklist du classique comme du neuf, le tout inspiré des premières soirées du DJ, Seismic (dont il était résident à 17 ans) et des villes qui lui tiennent à coeur comme Detroit, Chicago et Glasgow. En écoute, le premier titre de la compilation, l’instrumental « Freedom For Antboy II » de LNRDCROY, histoire de bien commencer. 

Visited 9 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply