Skip to main content
27 avril 2017

La Station réouvre ses portes ce soir à 20 heures

par Théo Meunier

Qui a dit qu’il n’y avait qu’à Berlin qu’on redonnait vie à des vieux sites industriels ? Il fut un temps, la Gare des Mines était utilisée comme un entrepôt de stockage à charbon, avant de se transformer en discothèque, puis en squat. Mais depuis mai 2016 et le projet d’urbanisme transitoire (projets destinés à redonner vie à des sites désertés ou inexploités) mis en place par le Collectif MU, la désormais Station – Gare des Mines a ouvert un nouveau chapitre de sa riche histoire.

Lieu de rencontres et d’expression artistique, la Station réouvre ses portes pour la saison estivale et propose une programmation qui donne envie de s’y intéresser de plus près. Au programme dès ce soir, BORN BAD RECORDS (à qui on consacre un article dans le Tsugi 101 toujours en kiosque) qui fête ses 10 ans sur deux soirées avec Le Villejuif Underground, Usé, Wild Classical Music Ensemble, Forever Pavot ou Dorian Pimprenel. Vous pourrez aussi assister à une soirée Gang des Mines où de nombreux artistes vous feront danser dès le milieu d’après-midi, à des performances artistiques en tout genre, des projections en plein air et des animations culturelles. À vos agendas !

Toutes les informations sont à retrouver sur le site de La Station.

Visited 14 times, 1 visit(s) today