Le magazine dédié à l’enfant Doolittle consacre un numéro entier à la musique

par Tsugi

Le mag­a­zine de mode, cul­ture, et société entière­ment dédié à l’enfant Doolit­tle (So Press) a sor­ti un numéro “100% mode en musique”. Et ça, ça nous par­le. En plus de shoot­ings pho­tos et de jolis textes sur Sebastien Tel­li­er, David Bowie ou Björk, le mag­a­zine a choisi de don­ner la parole à cer­taines per­son­nal­ités du monde des réseaux soci­aux, à tra­vers des inter­views et des playlists. Extrait choisi, la ren­con­tre avec Mar­i­on, maman de James, Romy et de la mar­que de cha­peaux Fringe and Frange, qui compte plus de gui­tares sur les murs que de cadres et plus de vinyles que de livres dans ses étagères.

Quand j’étais gamine, mon rêve ultime était de ressem­bler à Avril Lavigne.”

Tu avais des posters sur tes murs quand tu étais enfant ?

J’ai été une emo kid très tôt, et ça a duré longtemps. Je le suis tou­jours au fond, j’assume tout sauf la mèche devant les yeux. J’ai tou­jours été fan de punk rock, emo, rock alter­natif. J’ai gran­di avec The Off­spring à fond dans la mai­son, Blink-182, Good Char­lotte… Quand j’étais gamine, mon rêve ultime était de ressem­bler à Avril Lav­i­gne. Voilà, voilà.

As-tu fait de la musique étant petite ou plus tard, voire du chant ?

Non, à part la gui­tare, mais j’ai vite aban­don­né ! J’adore la musique, je suis mar­iée à un musi­cien, donc c’est vrai­ment une énorme par­tie de ma vie, mais je ne suis vrai­ment pas musi­ci­enne dans l’âme. Je chante tout le temps, mais je n’ai absol­u­ment pas de voix ou le rythme en moi ! Je me suis décidée à juste savour­er le tal­ent des autres, et c’est tout aus­si bien.

Quelles chan­sons chantes-tu à tes enfants ?

Les enfants écoutent comme nous, dans la voiture ou à la mai­son, et “head bang” en rythme sur nos morceaux punk rock préférés, mais en ce moment, on est quand même très Reine des neiges. Ce qui est drôle, c’est que c’est le chanteur de Pan­ic! at the Dis­co qui a fait la B.O du dernier. Coïn­ci­dence ? Je ne crois pas !

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Octo­ber 19th 2020. Por­to & les copains @poudreorganic 📸🇵🇹 #bom­di­afringe­and­frange

Une pub­li­ca­tion partagée par Mar­i­on Gru­ber ⋒ FRINGE&FRANGE (@fringeandfrange) le

À la mai­son, qu’écoutaient tes parents ?

Mes par­ents ont une petite cinquan­taine d’années et m’ont eue jeunes, à 20 ans ! Ils ont gran­di dans l’époque punk et new wave, très ani­més par la scène anglaise des Mods et des Rock­ers. À la mai­son, on écoutait The Smiths, New Order, Mad­ness, The Cranberries…

Est-ce que tu as un morceau qui te rap­pelle un moment pré­cis de ta vie ?

Il y a des morceaux asso­ciés à des moments de ma vie dont je me sou­viens très claire­ment. L’une de mes chan­sons préférées par exem­ple, “Iris” des Goo Goo Dolls. On était en Floride, on roulait entre Mia­mi et Orlan­do, et il y avait une tem­pête devant nous. On a vu des mini-tornades se for­mer, c’était fou. Et on était là, Guil­laume et moi, à l’abri dans notre voiture, en écoutant ce morceau qui est intense et fort en émo­tion. C’était très ciné­ma­tique, il allait par­faite­ment avec le moment.

Retrou­vez la suite de cette inter­view dans Doolit­tle, disponible à la com­mande en ligne sur So Press.

(Vis­ité 272 fois)