Skip to main content
© Jacob Khrist
24 juillet 2018

Le NAME Festival reçoit Agoria, Paula Temple, Tale Of Us et s’exporte en région

par Corentin Fraisse

« Say my NAME. » La 14ème édition du Nord Art Musique Électronique festival, à nouveau porté par Art Point M, cristallise sa volonté de toujours regarder vers l’avant mais aussi tout autour. Avec le désir d’exporter une formule explosive concoctée jusqu’à la perfection, qui se répandra comme une traînée de poudre. Pour explorer les villes et les formats, renouveler les expériences et défricher les nouvelles tendances. Le festival propose une prog’ prometteuse et décide cette année de voyager hors des terres lilloises : en région Hauts-de-France, mais aussi à Nantes et à Paris.

Toujours en quête d’explorations, en mode club ou warehouse, du dancefloor moite au carnaval le plus déjanté, le festival s’aventure vers des contrées (pas si) lointaines : une soirée au Warehouse de Nantes dès le 31 août avec Marcel Dettmann, l’ouverture de la saison de la Maison de la Culture d’Amiens le 21 septembre et un événement le lendemain au Rex Club à Paris. Le parcours s’achève forcément dans le Nord, dans une ambiance de recueillement à La Chapelle des Jésuites de Saint Omer. Projections, performances dans des lieux atypiques, ambiance indus… La programmation complète de ces nouvelles explorations devrait être bientôt annoncée.

Ne vous inquiétez pas : le NAME est évidemment de retour dans ses quartiers lillois et roubaisiens. Rien de tel pour instaurer la confiance, que de poser des briques solides sur un terrain connu… En douceur au mythique Magazine Club avec Frankey & Sandrino le 1er septembre. Et du 5 au 7 octobre, le NAME programme des poids lourds de la scène électronique avec notamment Agoria, Ellen Allien, Mano Le Tough, de nouveau Marcel Dettmann, Péo Watson en b2b avec Mainro, Stephan Bodzin, The Hacker b2b Job Jobse, mais aussi Patrice Bäumel et Tale Of Us à La Condition Publique de Roubaix… Ou encore Paula Temple et Mind Against au Grand Sud de Lille  : du beau linge, assurément.

Rendez-vous le 31 août au Warehouse de Nantes, pour craquer la première allumette d’un festival tentaculaire prêt à enflammer les salles de France jusqu’à l’automne.

Plus d’informations sur l’event Facebook 

 

 

 

Visited 19 times, 1 visit(s) today