Le nouveau vinyle de la semaine (36) : These Hidden Hands

Tom­my Four Sev­en ne rôde pas que sur CLR. Non, l’Anglais prend un malin plaisir à se vautr­er dans des tex­tures de plus en plus crissantes et som­bres. Bon, il faut avouer que c’était déjà large­ment le cas aupar­a­vant, et que ses dernières sor­ties tenaient plus de cette vibe (voire son Talus/Snout EP, son Mon­ad XIII sur Stro­bo­scop­ic Arte­facts et surtout son album Pri­mate sur CLR) que de la tech‐house mus­clée de ses débuts. C’est donc en toute logique que cet adepte du field record­ing exilé à Berlin présente en 2013 son nou­veau pro­jet These Hid­den Hands, duo gran­uleux qui met à prof­it les com­pé­tences d’ingénieur du son de son ami Alain. De cette asso­ci­a­tion ésotérique est né un pre­mier EPIvy, encore rel­a­tive­ment “nor­mal” et un debut album éponyme qui a tout de suite affolé les ama­teurs de beats un peu trop car­rés et de sonorités con­v­enues. Si les deux hommes s’étaient imag­inés faire la bande son d’un film flip­pant avec des his­toires de chirurgiens san­guinaires et quelques tronçon­neuses, ça aurait par­faite­ment col­lé. Avec quelques sym­bol­es dia­boliques qui se baladeraient par‐ci par là.

Pour­tant, à la dif­férence de ce dernier These Hid­den Hands EP, These Moments Dis­man­teled pos­sède un petit bonus non nég­lige­able : la voix de Lucre­cia Dalt en fea­tur­ing. On con­nais­sait le tra­vail de Colom­bi­enne désor­mais instal­lée à Berlin au tra­vers de ses travaux expéri­men­taux, médi­tat­ifs, et des albums ethérés voire ambi­ent qu’elle enreg­istre depuis 2005. Quoi de plus intéres­sant alors que ce con­traste entre la dureté des per­cus­sions et nappes noisy avec le tim­bre aérien de la vocal­iste ? On nous lacère, puis on nous caresse. Encore et encore. La lave en fusion ren­con­tre la mer d’huile. Sur deux morceaux de près de 10 min­utes en tout. D’ailleurs, on ne peut s’empêcher de penser au Faith In Strangers d’Andy Stott (2014, Mod­ern Love), qui explo­rait glob­ale­ment le même principe, peut‐être de façon moins vio­lente. “These Moments Dis­man­tled” tout comme “Vari­ant” évolu­ent donc à coups de beats assénés comme des coups de matraques sur des nappes noisy, alors que la lumière émane des har­monies des voix frag­iles. Inten­sité dra­ma­tique garantie.

These Hid­den Hands (Hid­den Hun­dreds)
These Moments Dis­man­tled’ feat. Lucre­cia Dalt
Sor­tie : Févri­er 2016

Track­list
A — These Moments Dis­man­tled
B – Vari­ant

 

(Vis­ité 80 fois)