Skip to main content
Crédit : Thierry Guillaume
4 juillet 2019

Le Petit Bain fête ses huit ans ce week-end avec une soirée dédiée à l’électro arabe !

par Lolita Mang

« I hate world music ». Un titre iconique (et évidemment un peu provocateur) pour une série de soirées aussi épiques qu’inoubliables. Pour fêter ses huit bougies, le Petit Bain porte une nouvelle fois son regard vers l’Orient, proposant une programmation mêlant électro et sonorités arabisantes. Samedi 6 juillet, le fameux « équipement culturel flottant » amarré au pied de la Bibliothèque François Mitterand accueillera dans sa salle de concert une jolie palette du monde arabe électronique, pour animer à coups de lives et de DJ-sets une folle soirée menant jusqu’au petit matin.

En tête d’affiche, le syrien Rizen Saïd. Le claviériste d’Omar Souleyman s’arme d’une trance abreuvée à la musique traditionnelle kurde pour électriser le Petit Bain de sa coque jusqu’à son jardin suspendu. Suivent ensuite les Palestiens Zenobia, duo issu du collectif Jazar Crew, produit par les grands Acid Arab et Crammed Disc, mélangeant les textures électroniques aux musiques syrienne (notamment le dabka) et palestinienne. On retrouvera également le nouveau live de Tropikal Camel du collectif Arabstazy, créant un pont entre l’Orient et l’outre-Rhin, le producteur et MC de Jérusalem étant désormais basé à Berlin. Sans oublier les Sheitan Brothers, grands diggers et résidents du Chinois à Montreuil, ainsi que la révélation lyonnaise Mechant Mechant, qui connectent des sonorités du monde entier, passant par les patrimoines musicaux maghrébins, africains ou encore sud-américains. En route vers un pays des Mille et Une Nuits 2.0.

Le Petit Bain fête ses 8 ans le samedi 6 juillet. Retrouvez plus d’informations sur la page Facebook de l’évènement

Visited 31 times, 1 visit(s) today