Crédit : Thierry Guillaume

Le Petit Bain fête ses huit ans ce week-end avec une soirée dédiée à l’électro arabe !

I hate world music”. Un titre iconique (et évidem­ment un peu provo­ca­teur) pour une série de soirées aus­si épiques qu’i­nou­bli­ables. Pour fêter ses huit bou­gies, le Petit Bain porte une nou­velle fois son regard vers l’Ori­ent, pro­posant une pro­gram­ma­tion mêlant élec­tro et sonorités ara­bisantes. Same­di 6 juil­let, le fameux “équipement cul­turel flot­tant” amar­ré au pied de la Bib­lio­thèque François Mit­terand accueillera dans sa salle de con­cert une jolie palette du monde arabe élec­tron­ique, pour ani­mer à coups de lives et de DJ-sets une folle soirée menant jusqu’au petit matin.

En tête d’af­fiche, le syrien Rizen Saïd. Le clav­iériste d’Omar Souley­man s’arme d’une trance abreuvée à la musique tra­di­tion­nelle kurde pour élec­tris­er le Petit Bain de sa coque jusqu’à son jardin sus­pendu. Suiv­ent ensuite les Palestiens Zeno­bia, duo issu du col­lec­tif Jazar Crew, pro­duit par les grands Acid Arab et Crammed Disc, mélangeant les tex­tures élec­tron­iques aux musiques syri­enne (notam­ment le dab­ka) et pales­tini­enne. On retrou­vera égale­ment le nou­veau live de Tropikal Camel du col­lec­tif Arab­stazy, créant un pont entre l’Ori­ent et l’outre-Rhin, le pro­duc­teur et MC de Jérusalem étant désor­mais basé à Berlin. Sans oubli­er les Shei­tan Broth­ers, grands dig­gers et rési­dents du Chi­nois à Mon­treuil, ain­si que la révéla­tion lyon­naise Mechant Mechant, qui con­nectent des sonorités du monde entier, pas­sant par les pat­ri­moines musi­caux maghrébins, africains ou encore sud-américains. En route vers un pays des Mille et Une Nuits 2.0.

Le Petit Bain fête ses 8 ans le same­di 6 juil­let. Retrou­vez plus d’in­for­ma­tions sur la page Face­book de l’évène­ment

(Vis­ité 298 fois)