Skip to main content
7 février 2017

Le poème féministe anti-Trump « Nasty Woman » repris par Matias Aguayo

par Mathilde LESAINT

Lors de la marche des femmes à Washington DC mi-janvier, de nombreuses figures féminines ont pris la parole pour exprimer tous les risques qu’engendraient l’investiture de Trump pour la cause des femmes. Parmi Scarlett Johansson, Alicia Keys et Madonna, il y avait Ashley Judd. L’actrice – vu dans Smoke, Heat, Le Collectionneur ou encore Double Jeu y a récité un poème de Nina Donovan, une jeune femme de 19 ans ayant écrit ces vers après avoir regardé un débat où Trump avait appelé Hillary Clinton une « nasty woman ».

Matias Aguayo et Valentina aka Valesuchi ont récupéré ce discours passionné, intense, percutant et presque guerrier en y ajoutant discrètement mais efficacement une ligne électronique et des drums faisant de ce « Nasty Woman » un véritable hymne féministe. Le morceau de dix minutes est disponible en téléchargement gratuit sur le soundcloud du label de Matias, Cómeme.

Images du discours d’Ashley Judd :

Visited 65 times, 1 visit(s) today