Le vinylgue, un disque écolo pressé avec des algues

Une inno­va­tion vient de faire son appari­tion dans le monde dif­fi­cile du pres­sage de vinyle. M Com’­Musique, une usine basée à Orgères pou­vant press­er jusqu’à 500 exem­plaires, vient de dévoil­er une nou­velle idée. Voici le vinylgue, un vinyle fab­riqué à par­tir d’une matière pre­mière unique. Pour rem­plac­er les polymères (PVC) nor­male­ment util­isés, la société Algo­pack tente de trou­ver des alter­na­tives écologiques à ces matéri­aux et molécules qui exploitent sou­vent du pétrole. 

Après des années de recherch­es et de tests, le vinylgue est aujour­d’hui une véri­ta­ble option pour tous les mélo­manes éco­lo. Grâce à la matière pre­mière d’Al­go­pack, fab­riquée à par­tir d’algues et d’un peu de plas­tique, M Com’­Musique a pressé le pre­mier disque du genre. Si l’é­coute n’est pas encore sat­is­faisante, à cause d’un état plus fibreux que la matière tra­di­tion­nelle, l’u­sine a pour ambi­tion de pro­duire du vinylgue dès 2018. Un pro­jet ambitieux, éco­lo, bre­ton et donc made in France (mais non, pour l’in­stant, le disque n’est pas comestible). 

(Vis­ité 179 fois)