Skip to main content
9 mai 2018

Le Wanderlust lance sa saison estivale le 15 mai avec la réouverture de sa terrasse

par Adrien Bertoni

Avec la Cité de la Mode et du Design on a souvent du mal à suivre. Entre le Nüba qui devient Communion ou le Ground Control qui a laissé place au Grand Rivage puis désormais au Garage, il y a de quoi s’y perdre. Mais dans cette valse des noms, une institution reste fidèle au poste : le Wanderlust. Le spot qui s’est imposé au fil des années comme l’un des rendez-vous incontournables de l’été parisien revient pour une nouvelle saison estivale dès le 15 mai. De quoi profiter tout l’été de la plus grande terrasse à ciel ouvert de Paris ! Du mardi au dimanche, le Wanderlust offre de nombreuses soirées thématiques avec pour ouvrir la semaine « Bum Bum Tam Tam » et sa musique entre afro beat, samba, salsa ou dancehall. Le mercredi c’est rap old-school avec la « Hip-Hop Class Holiday » concoctée par Watts my Name. Le jeudi les collectifs LGBTQIAB+ prennent le contrôle du club pour une programmation queer et paillettes. Le vendredi et le samedi laisseront place à des soirées variées, entre DJ-sets internationaux, aftershows et collectifs de renom. Enfin le dimanche ce sera « Rap & Burgers » par Casabey (à qui l’on doit les soirées Classics Only). Vous pourrez ainsi profiter aussi bien d’un brunch végan que d’un bon burger, le tout sur fond de hip-hop.

Du coté des artistes invités cette saison, les premiers noms dévoilés promettent déjà une programmation aux petits oignons ! Les amateurs de hip-hop seront ainsi ravis de retrouver le pionnier Grandmaster Flash ou DJ Jazzy Jeff (l’ancien compagnon musical de Will Smith). Coté house, on pourra compter sur la venue de Kenny Dope (moitié de Masters at Work) ou encore sur une soirée Tealer Party avec Billy Kenny et Don Rimini. Niveau musique électronique, la soirée Pléiade avec Romulus et Teho promet aussi un beau moment. Les femmes seront à l’honneur avec le label exclusivement féminin RA+RE qui fêtera ses quatre ans au Wanderlust en compagnie de ses artistes maison. Et si au milieu des festivités vous vient l’envie d’un petit creux, vous pourrez compter sur un restaurant signé Jah Jah by Le Tricycle et sa cuisine aux influences afro-caribéennes. De quoi s’assurer de danser de la tombée de la nuit au levé du soleil !

Plus d’informations sur le site du Wanderlust.

© Maison Château Rouge

Visited 25 times, 1 visit(s) today