Les Black Loops ramènent le soleil avec un très bon maxi house

Vous devez vous en être ren­du compte depuis le temps, mais même si on adore vadrouiller partout en France pour décou­vrir des sons, la rédac­tion de Tsu­gi est à Paris. Et à Paris, depuis quelques jours, tout le monde par­le de la même chose : il pleut. Ou plutôt il a plu. Parce que là, en fin d’après-midi au bureau, un doux ray­on de soleil se pose sur les claviers… Et dans les casques. Car quoi de mieux pour accom­pa­g­n­er un retour du beau temps que de la house solaire, dansante à souhaits, à écouter en remuant des fess­es avec un verre de rosé tout frais à la main ? Oui, on s’y voit déjà. C’est le pou­voir un peu mag­ique de Black Loops, duo entre Milan et Berlin signé sur le tou­jours très clin­quant label alle­mand de house Toy Ton­ics — et son logo de forg­eron recon­naiss­able entre mille.

Dans une autre vie, Ric­car­do, la moitié de Black Loops, est bat­teur de funk. Ça s’en­tend, c’est tant mieux, et ce Cas­sette EP sort aujourd’hui ! 

(Vis­ité 535 fois)