Skip to main content
Radiohead en live / ©DR
6 juillet 2020

Les géants de la musique anglaise appellent leur gouvernement à réagir

par Alix Odorico

Alors que l’industrie de la musique française est toujours touchée par la crise sanitaire, la scène anglaise souffre aussi, et se mobilise à son tour pour alerter le gouvernement. De nombreux artistes appellent à signer une pétition sous la bannière du hashtag #LetTheMusicPlay. Parmi eux, The Cure, Radiohead ou Nick Cave.

Radiohead, Paul McCartney, The Cure, PJ Harvey, Coldplay, Dua Lipa, Nick Cave, les Rolling Stones, Liam Gallagher, Dizzee Rascal, Annie Lennox, Depeche Mode, Iron Maiden, Eric Clapton… Ils sont environ 1 500 à avoir signé cette lettre, les artistes les plus éminents du Royaume-Uni demandent une réaction d’urgence face à l’épidémie de la COVID-19, qui a fragilisé près de 210 000 emplois dans le secteur de l’industrie culturelle. Cette lettre a directement été adressée au département de la culture britannique. Malgré diverses tentatives pour trouver des solutions, comme la montée des livestreams ou celles des ventes digitales, les retombées commerciales pour pallier à l’absence de concerts sont trop faibles.

« La scène britannique est l’une des plus grandes réussites du pays d’un point de vue social, culturel et économique de ces dix dernières années (…) l’avenir des concerts et festivals et des centaines de milliers de personnes qui en vivent s’annonce lugubre » lit-on dans cette lettre. Le Royaume-Uni doit aujourd’hui composer avec un gouvernement qui ne semble pas encore sensible à la question, n’apportant aucune aide aux salles de concerts et privilégiant, selon la lettre, d’autres domaines comme celui du sport ou de la publicité. « Il est maintenant crucial qu’il se focalise sur un troisième, la musique live. Jusqu’à ce que ces entreprises puissent de nouveau travailler, ce qui arrivera vraisemblablement en 2021 au plus tôt, le soutien du gouvernement sera crucial. Pour empêcher des faillites en masse et la fin de cette industrie de premier plan dans le monde », rappelle la lettre.

Rock En Seine 2019 - Ambiance The Cure - Concert à voir en replay

The Cure – Crédit photo : Christophe Crenel

En France aussi, les pétitions, lettres ouvertes et actions militantes pour sauver la culture et la musique sont légion. De nombreux professionnels ou artistes avaient lancé mi-juin une pétition nommée « Sauvons la fête. Agissons ! », où ces acteurs majeurs demandaient  « une reprise du travail pour les corps de métier de la scène « live » », la création d’un pôle de coordination nationale ou l’organisation d’événements en plein air, à jauge réduite. Plus tôt, le 17 avril, c’était le collectif Année Noire 2020 et le metteur en scène de théâtre Jean-Claude Fall qui avaient fusionné leur pétition appelant au renouvellement automatique des droits des intermittents du spectacle. Une autre action de sauvetage avait aussi été menée fin avril. Celle de Bandcamp, qui organisait le 1er mai, le 5 juin et le 3 juillet, des journées de solidarité où la plateforme laissait leurs parts (15%) sur les ventes et produits dérivés aux labels.

 

À lire également
« Sauvons la fête », une pétition appelle le gouvernement à se réveiller
Retour de la fête en France : le ministre de la Culture a rencontré des acteurs du milieu

En soutien aux artistes, Bandcamp renonce à sa part sur les ventes de disques
Le ministère de la Culture annonce 706 M€ pour soutenir la musique

 

Alors que les concerts ne reprendront pas en France au moins avant septembre, et voire peut-être plus tard, le gouvernement tarde toujours à apporter des réponses claires, causant, selon une étude du cabinet d’audit EY, la perte de 4,5 milliards d’euros et menaçant les 257 000 emplois du secteur.

Visited 2 times, 1 visit(s) today