Skip to main content
26 octobre 2015

Les inspirations de… Seth Troxler

par rédaction Tsugi

Pour son DJ-Kicks enregistré d’une seule traite, le fantasque Seth Troxler a puisé son inspiration dans le New-York des années 70 à 90, celles du street art, de la dance music et de la pop culture. Revue de détail.

DISQUES

Niki Nakazawa, « Would It Be »

 

C’est une amie de longue date qui a e?crit cette chason il y a de?ja? six ans. Je l’ai garde?e au chaud pendant des plombes. J’attendais l’occasion de la sortir de la meilleure fac?on possible. Il y a une telle tendresse dans ce morceau… C?a parle d’un amour oublie? depuis longtemps. A? chaque fois que je l’entends, c’est aussi bon que la premie?re fois que je l’ai e?coute?e. C’est beau, tout simplement.

 

T&T Music Factory, « De Natte Cal »

Tom Trago et moi avons e?crit ce morceau juste apre?s la fermeture du club Trouw, le 4 janvier 2015, a? Amsterdam. Nous e?tions vraiment e?mus et… dans un e?tat second, pourrions-nous dire. Le studio de Tom e?tait juste a? co?te? du club, de l’autre co?te? de la rue. On y est alle? et on a rendu hommage a? ce qui avait e?te? comme notre deuxie?me maison pendant toutes ces anne?es. Hamsterdam !

 

 

Byron Stingily, « Why Can’t You Be Real (Danny’s 12″ Version) »

L’une des chansons favorites de mon ami Rob Fernandez (le?gendaire promoteur new-yorkais de soire?es, ndr), a? qui cette compilation est d’ailleurs de?die?e. Il est de?ce?de? peu de temps avant la production du mix. Je souhaitais qu’une part de sa personnalite? se refle?te dans ce DJ-Kicks. Je pense que le monde agit comme un miroir qui raconte l’histoire de notre socie?te? d’aujourd’hui. Et je me pose la question : “Ne peux-tu pas e?tre re?el ?”

 

 

Sun Ra And His Intergalactic Research Arkestra « Enlightenment »

 

Une version un peu spe?ciale de “Enlightenment”. J’ai joue? ce morceau en ouverture et en fermeture de beaucoup de mes sets, cet e?te?. Jouer cette espe?ce de carnaval jazz spatial, c’est ma manie?re d’exprimer ce que je ressens avec mes mixes et mes DJ-sets, le voyage que j’essaye d’accomplir a? travers eux.

 

 

FILMS

Crooklyn de Spike Lee

 

Un film vraiment formidable qui se passe dans le Brooklyn des anne?es 70. La bande-son est ge?niale, tre?s soul. Il y a du Curtis Mayfield, du Stevie Wonder, du Isaac Hayes… J’aime beaucoup la fac?on dont Crooklyn me?lange le drame et la come?die familiale, avec un co?te? tre?s chaleureux et tre?s authentique sur des the?mes comme la famille, la pauvrete?… Crooklyn parle de notre he?ritage culturel, comment on vit et grandit avec. Pas force?ment le plus connu dans la filmographie de Spike Lee, mais il vaut vraiment le coup d’œil.

 

 

 Paris Is Burning de Jennie Livingston

 Paris Is Birning

Un long-me?trage centre? sur l’a?ge d’or de la culture de la culture ballroom new- yorkaise (dont les membres e?taient pour la plupart noirs, latinos, gays ou transgenres, ndr), des anne?es 70 jusqu’a? la fin des anne?es 90. Un classique pour moi. C’est important de voir ce film pour comprendre la situation des minorite?s dans l’Ame?rique de cette e?poque. Toute cette e?poque hyper-cre?ative a constitue? une source d’inspiration immense pour le monde de la dance music. 

 

 

 

Wild Style de Charlie Ahearn

Wild Style

 

Un documentaire de 1983, qui de?peint la monte?e en puissance des contre- cultures urbaines aux E?tats-Unis pendant les anne?es 70 et 80 : le hip-hop, le breakdance, le graffiti… C’est d’ailleurs un film de re?fe?rence dans ces milieux. Il a e?te? beaucoup sample?, par exemple sur le morceau “N.Y. State Of Mind”, sur l’album Illmatic de NasTout mon e?tat d’esprit, tout le paysage mental dans lequel je me suis plonge? au moment d’enregistrer mon DJ-Kicks fait e?cho a? l’imagerie de ce film.

 

 

LIVRES 

Keep on Dancin’ – My Life And The Paradise Garage, Mel Cheren

PG

 

Un bouquin qui m’a clairement marque?, l’autobiographie de Mel Cheren, cofondateur de la mythique discothe?que Paradise Garage. Le livre raconte aussi les de?buts, l’ascension et le de?clin de son club, entre 1977 et 1987. Le Paradise Garage a joue? un ro?le super important dans le de?veloppement de la dance music, et donc de la house. Force?ment, c?a me parle. C’est a? toute cette e?poque que j’ai voulu rendre hommage avec mon mix. 

 

Journal, Keith Haring

KH

 

Un autre livre, toujours dans cette veine new- yorkaise et alternative de la fin des anne?es 70. J’adore cette ville, je la connais bien pour y avoir passe? beaucoup de temps. Keith Haring est l’une de mes grosses influences. C’est une le?gende du street art ame?ricain ! Journal est une compilation de ses re?flexions et pense?es sur son art, ses relations, sa sexualite?… Un livre intime et touchant.

 

 

 

 

 

Seth Troxler, DJ-Kicks (K7/Differ-Ant)

J’ai enregistre? ce DJ-Kicks en une seule et unique prise. J’ai pris une toute petite dose d’acide, puis je suis parti faire quelques courses. Apre?s e?tre rentre? chez moi, j’ai rassemble? tout mon mate?riel sur la table de ma salle a? manger, et j’ai enregistre? tout c?a a? la maison, en pyjama. J’espe?re que le mix sera appre?cie?, me?me si je l’ai fait avant tout pour mon propre plaisir. J’ai arre?te? de tenir compte des retours de la presse, c’est une perte d’e?nergie. Ce mix est d’abord le reflet de ma personnalite?. Je n’ai pas voulu me limiter a? ce qu’on pourrait entendre dans un club la nuit, pour que mon DJ-Kicks puisse s’e?couter en de?but de journe?e, au boulot ou dans sa voiture.

Visited 8 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply