Crédit : Julien Badigeon

Les Nuits Secrètes : parcours secrets, programmation éclectique et friche industrielle à ciel ouvert

Le dernier week-end de juil­let, le nord de la France sera la terre d’ac­cueil d’une rib­am­belle d’artistes tal­entueux, tous gen­res con­fon­dus, invités par les équipes du fes­ti­val Les Nuits Secrètes. Pour sa seiz­ième édi­tion, l’évène­ment s’é­ta­lant sur trois jours s’in­stalle de nou­veau à Aulnoy-Aymeries, à quelques kilo­mètres de la fron­tière belge. Et il sera dif­fi­cile de s’y ennuy­er.

Comme d’habi­tude, la Grande Scène en plein air accueillera de beaux noms et cha­cun devrait y trou­ver son compte. Il y aura du rap avec Roméo Elvis & Le Motel et le $ Crew, de la pop avec Her et Blow, de l’élec­tro avec Super­poze et Molécule, de la chan­son française avec Camille et Julien Doré… Et ce chaque jour de 18 heures à 2 heures du mat’ env­i­ron. Les plus motivés du 28 et du 29 (pas d’after “offi­ciel” le dimanche) pour­ront ensuite se diriger vers le club de la Bonaven­ture pour danser jusqu’au petit matin aux rythmes des kicks tech­no d’Amelie Lens, de la sélec­tion qu’on imag­ine imprévis­i­ble de James Dar­le (le pro­jet solo d’un des mem­bres de Salut C’est Cool) ou bien encore de Yuk­sek et de Rebe­ka War­rior.

Grande Scène / Crédit : Sarah Bastin

Mais Les Nuits Secrètes ce sont aus­si ses par­cours secrets (14 au total cette année) au principe amu­sant : mon­ter dans un bus sans savoir où l’on est emmené et qui l’on va voir jouer… Enfin, la grosse nou­veauté cette année, c’est l’E­den : un lieu dédié prin­ci­pale­ment à la musique élec­tron­ique. Imag­inez une friche indus­trielle à ciel ouvert trans­for­mée en dance­floor géant avec comme ani­ma­teurs Char­lotte De Witte, Daniel Avery, Mind Against, Tale Of Us et quelques écarts pop en début de soirée avec Fish­bach et Rocky. L’ensem­ble de la pro­gram­ma­tion, les horaires par scène ain­si que les réser­va­tions pour les par­cours secrets sont à retrou­ver sur le site du fes­ti­val.

(Vis­ité 1 509 fois)