PEW 2018 Crédit photo : Romain Guédé

Paris Electronic Week (PEW) : les soirées à ne pas manquer

Du 25 au 29 sep­tem­bre, la cap­i­tale va vibr­er au rythme des musiques élec­tron­iques, encore plus que d’habi­tude grâce à la Paris Elec­tron­ic Week (PEW). Cet événe­ment à mi-chemin entre salon de pro­fes­sion­nels et fes­ti­val avait déjà rassem­blé 10 000 per­son­nes autour de con­férences et d’ate­liers en 2018. En dehors de l’aspect péd­a­gogique de ces événe­ments, il y a le côté fes­tif de la PEW avec des soirées for­cé­ment tournées vers les musiques élec­tron­iques. On vous avait par­lé des con­férences à ne pas man­quer, pas­sons main­tenant aux choses (pas) sérieuses : les fêtes à explor­er lors de la Paris Elec­tron­ic Week.

PEW IN : du défilé de mode sauce MYST à la Techno Parade

Pour bien com­mencer la semaine, on passe par le Rex Club le mer­cre­di 25 afin de décou­vrir les nou­velles pépites de la scène française comme Kabylie Minogue, soit “le pire cauchemar de Kylie Minogue”, Darza­ck ou encore U.R Trax, ça promet de taper fort jusqu’à 7h du matin. Dans un autre reg­istre, la Fash­ion Week et la PEW fusion­nent le temps d’un défilé décalé, organ­isé le 27 sep­tem­bre à la Gaîté Lyrique par le col­lec­tif MYST et le mag­a­zine web Nou­velle Vogue, ren­dant hom­mage aux Club Kids . Comme expliqué sur l’événe­ment Face­book, ce mou­ve­ment de la nuit new-yorkaise a mar­qué la fin des années 80 : “Ils se démar­quaient par des tenues extrav­a­gantes, incar­nant des per­son­nages bur­lesques, sexy ou fic­tifs”. Voilà de quoi appren­dre sur la cul­ture élec­tron­ique de la Grosse Pomme de manière ludique. Avis aux fêtards qui n’en ont que faire de la mode, la Tech­no Parade revient le 28 sep­tem­bre pour une après-midi fes­tive en plein Paris.

PEW OUT : entre la découverte de Protocol et l’au revoir à LaPlage de Glazart.

Pour la PEW OUT, on mul­ti­plie les sor­ties. Plus de quinze événe­ments sont organ­isés en parte­nar­i­at avec la Paris Elec­tron­ic Week dans divers lieux de la cap­i­tale. Par exem­ple, c’est l’oc­ca­sion de décou­vrir le nou­veau club Pro­to­col, prenant la place d’un vieil entre­pôt à Pan­tin, qui a ouvert le 6 sep­tem­bre dernier. Le con­cert de Tri­somie 21 est annulé mais la soirée club a tou­jours lieu le 27 sep­tem­bre. On y retrou­ve la bonne grosse tech­no indus­trielle de Geist­form en live ou celle encore de Kamikaze Space Pro­gramme. Sinon, non loin de là vers la Porte de la Vil­lette, LaPlage de Glazart hon­ore la force du col­lec­tif pour son clos­ing le 28 sep­tem­bre avec PWFM, Exil ou encore El Hey. Pour notre dernière sug­ges­tion, cap au Sud pour une nuit agitée avec Casu­al Gab­berz le 28 sep­tem­bre au Kilo­watt à Vitry-sur-Seine. On part sur un nom­bre de BPM qui donne le ver­tige pour le plus grand bon­heur de nos jambes. Le spec­tre si large des musiques élec­tron­iques va vivre au tra­vers de tous ces événe­ments entre le 25 et le 29 sep­tem­bre. Alors, prêt·e·s à affron­ter ces qua­tre jours sur les bancs et le dance­floor ?

Le pro­gramme com­plet de la Paris Elec­tron­ic Week est disponible ici, et pour pren­dre vos places, c’est par-là.

(Vis­ité 722 fois)