© CC Weske

L’une des plus grosses pop stars du monde signe le thème du prochain James Bond

Après l’an­nonce d’Hans Zim­mer à la BO de Mourir peut atten­drec’est l’artiste cal­i­forni­enne Bil­lie Eil­ish qui inter­prétera le titre d’ou­ver­ture du vint-cinquième film de la fran­chise James Bond prévu pour le 8 avril. Elle suc­cède ain­si à Sam Smith et Dis­clo­sure (pour le précé­dent film Spec­tre) et Adèle (pour Sky­fall). Épuré, le titre porte le nom du prochain film, il débute sur quelques notes de piano et s’in­tè­gre par­faite­ment dans la tra­di­tion musi­cale des morceaux d’ou­ver­ture de la fran­chise EON : mys­térieux, mélan­col­ique, tout en chro­ma­tismes et en tour­bil­lons sym­phoniques, on recon­nait même le thème iconique au trom­bone en intro­duc­tion. “Trompe-moi une fois, trompe-moi deux fois (…) non, tu ne me ver­ras jamais pleur­er, il n’y a pas le temps pour mourir.” chante-t-elle sobre­ment.

Âgée tout juste de dix-huit ans, elle est la plus jeune artiste à com­pos­er le thème offi­ciel de la fran­chise d’EON pro­duc­tion. En col­lab­o­ra­tion, comme tou­jours, avec son frère Finneas, Eil­ish pour­rait bien être nom­inée aux Oscars grâce à cette per­for­mance. “Cela me paraît com­plète­ment fou de par­ticiper à un tel pro­jet. Être choisie pour inter­préter le thème d’ou­ver­ture d’une fran­chise aus­si légendaire est un grand hon­neur pour moi”, a‑t-elle déclaré à Rolling Stone USA. Il s’ag­it pour son frère et elle d’un rêve de longue date. “Il n’y a pas de col­lab­o­ra­tion entre la musique et le ciné­ma plus iconique que celle-là : il suf­fit de penser à Goldfin­ger ou Live and Let Die”, a ajouté Finneas au mag­a­zine améri­cain.

Tout sem­ble réus­sir à la jeune améri­caine, puisque son pre­mier album When We All Fall Asleep, Where Do We Go?, sor­ti en mars 2019, a atteint la pre­mière place des ventes dans plusieurs pays du monde avant même sa majorité, avec 15 mil­liards de streams et 8,6 mil­lions d’al­bums ven­dus (selon Poly­dor). Cet album lui a même per­mis de rafler les qua­tre plus gros Gram­my en jan­vi­er dernier. 

Bil­lie Eil­ish rejoint donc les rangs des femmes inter­prètes de la fran­chise. Par­mi elles, on compte Shirley Bassey (“Goldfin­ger”, “Dia­monds Are For­ev­er” et “Moon­rak­er”), Nan­cy Sina­tra (“You Only Live Twice”), Tina Turn­er (“Gold­en Eye”), Madon­na (“Die Anoth­er Day”), Ali­cia Keys (“Anoth­er Way to Die”) et bien d’autres.  Avec “No Time To Die”, Bil­lie Eil­ish capte à mer­veille l’essence des films James Bond. 

(Vis­ité 6 321 fois)