Jul va devenir le plus gros vendeur de l’histoire du rap français

Jul est sur le point de devenir le plus gros vendeur d’albums de l’histoire du rap français. 2019 devrait être l’an­née où il détrône MC Solaar, pre­mier rappeur à ven­dre plus de 3 mil­lions de dis­ques sur l’ensem­ble de sa car­rière (il en pas­sait la barre en 2017). Le Mar­seil­lais pour­rait même d’ores et déjà détenir le record : les chiffres 2019 offi­ciels du Syn­di­cat nation­al des édi­tions phono­graphiques, qui attribue les cer­ti­fi­ca­tions de dis­ques, ne seront pub­liés qu’en févri­er 2020. Selon le jour­nal La Provence, son label de dis­tri­b­u­tion affirme qu’il a déjà dépassé les trois mil­lions de ventes.

Quoi que l’on pense de sa musique, la per­for­mance est par­ti­c­ulière­ment impres­sion­nante : Jul vient à peine de fêter ses 30 ans et a sor­ti son pre­mier album, Dans ma para­noïa, en 2014. Celui-ci a dépassé les 100 000 ventes en décem­bre dernier, obtenant ain­si un disque de pla­tine. Depuis, le Mar­seil­lais a pub­lié pas moins de 12 albums au total, au rythme de deux par an depuis six ans, aux­quels s’ajoutent six mix­tapes dis­tribuées gra­tu­ite­ment en ligne. Ain­si, Jul a sor­ti pas moins de 88 morceaux sur la seule année 2019.

De platine et de diamant

Des chiffres qui n’ex­is­teraient pas sans l’indé­fectible sou­tien de ses fans et de leur porte-monnaie, tou­jours au rendez-vous : tous ses dis­ques sont cer­ti­fiés pla­tine (100 000 ventes), voire même triple pla­tine pour Emo­tions et L’Ovni en 2016, et dia­mant (soit 500 000 albums ven­dus) pour My World en 2015. Ce dernier était la pre­mière sor­tie de son pro­pre label, le bien nom­mé D’Or et de Pla­tine, sur lequel il a pub­lié tous ses dis­ques depuis, y com­pris le dernier en date, C’est pas des LOL (non, ce n’est pas un LOL), sor­ti début décem­bre et déjà disque d’or.

En regar­dant les chiffres, on voit que Jul n’est pas for­cé­ment le meilleur vendeur du rap : tous les albums de PNL sont dou­ble pla­tine (200 000 ventes) ou dia­mant, et Nek­feu comme Maître Gims comptent deux albums cer­ti­fiés dia­mant. Mais son incroy­able rythme de pro­duc­tion lui per­met de ven­dre bien plus qu’eux au total. En 2019, il avait accueil­li Kon­bi­ni dans son stu­dio mar­seil­lais, con­fir­mant qu’il est un vrai bosseur, mais inca­pable de pass­er plus de quelques heures sur un titre, ce qui lui per­met de pro­duire des morceaux en une seule journée. Bref, à ce rythme, Jul devrait dépass­er le record de MC Solaar dès les chiffres de 2019 con­nus et devenir ain­si le plus gros vendeur de dis­ques de l’his­toire du rap français. On tient le pari.

(Vis­ité 6 747 fois)