Skip to main content
16 janvier 2020

Jul va devenir le plus gros vendeur de l’histoire du rap français

par Tsugi

Jul est sur le point de devenir le plus gros vendeur d’albums de l’histoire du rap français. 2019 devrait être l’année où il détrône MC Solaar, premier rappeur à vendre plus de 3 millions de disques sur l’ensemble de sa carrière (il en passait la barre en 2017). Le Marseillais pourrait même d’ores et déjà détenir le record : les chiffres 2019 officiels du Syndicat national des éditions phonographiques, qui attribue les certifications de disques, ne seront publiés qu’en février 2020. Selon le journal La Provence, son label de distribution affirme qu’il a déjà dépassé les trois millions de ventes.

Quoi que l’on pense de sa musique, la performance est particulièrement impressionnante : Jul vient à peine de fêter ses 30 ans et a sorti son premier album, Dans ma paranoïa, en 2014. Celui-ci a dépassé les 100 000 ventes en décembre dernier, obtenant ainsi un disque de platine. Depuis, le Marseillais a publié pas moins de 12 albums au total, au rythme de deux par an depuis six ans, auxquels s’ajoutent six mixtapes distribuées gratuitement en ligne. Ainsi, Jul a sorti pas moins de 88 morceaux sur la seule année 2019.

De platine et de diamant

Des chiffres qui n’existeraient pas sans l’indéfectible soutien de ses fans et de leur porte-monnaie, toujours au rendez-vous : tous ses disques sont certifiés platine (100 000 ventes), voire même triple platine pour Emotions et L’Ovni en 2016, et diamant (soit 500 000 albums vendus) pour My World en 2015. Ce dernier était la première sortie de son propre label, le bien nommé D’Or et de Platine, sur lequel il a publié tous ses disques depuis, y compris le dernier en date, C’est pas des LOL (non, ce n’est pas un LOL), sorti début décembre et déjà disque d’or.

En regardant les chiffres, on voit que Jul n’est pas forcément le meilleur vendeur du rap : tous les albums de PNL sont double platine (200 000 ventes) ou diamant, et Nekfeu comme Maître Gims comptent deux albums certifiés diamant. Mais son incroyable rythme de production lui permet de vendre bien plus qu’eux au total. En 2019, il avait accueilli Konbini dans son studio marseillais, confirmant qu’il est un vrai bosseur, mais incapable de passer plus de quelques heures sur un titre, ce qui lui permet de produire des morceaux en une seule journée. Bref, à ce rythme, Jul devrait dépasser le record de MC Solaar dès les chiffres de 2019 connus et devenir ainsi le plus gros vendeur de disques de l’histoire du rap français. On tient le pari.

Visited 48 times, 1 visit(s) today