Maoupa Mazzocchetti — Laugh Tool

Extrait du numéro 90 de Tsu­gi (mars 2016)

Les nou­veaux can­di­dats afflu­ent sur le ring de l’indie-dance, mais rares sont ceux à s’être récem­ment démar­qués comme Maoupa Maz­zoc­chet­ti. Sor­tis sur l’irréprochable label franco-berlinois Unknown Pre­cept, ses pre­miers max­is nous avaient excités avec leurs com­pos électro-funk indus et leur touche comique. En live, on a décou­vert un show­man techno-pop un poil dandy. Avec son pre­mier album, il en prof­ite pour saper ses pro­duc­tions d’habitude bien cadrées et pouss­er plus loin dans le bizarre, le sale et le méchant. Laugh Tool s’ouvre donc sur une intro louche et flip­pante comme on entre dans un bloc opéra­toire pas du tout aux normes. Rien ne tient tout à fait debout, et on nav­igue entre démo fiévreuse et col­lage dada. Les beats sont bien là, mais bat­tent un funk de robot bon pour la casse, et les boucles les plus improb­a­bles sur­gis­sent de chaque recoin. Avec son humour DIY et son esprit home-tape des 80’s, c’est une oeu­vre libre et débon­naire, typ­ique des bed­rooms pro­duc­ers de son temps. Juste de quoi nous con­firmer que cet Ital­ien de Brux­elles est l’un des chevaux sur lesquels pari­er en ce moment. (Thomas Corlin)

Laugh Tool (Mannequin/Rush Hour), sor­ti le 7 mars. 

(Vis­ité 139 fois)