Matthew Dear poussant la chansonnette au Roskilde Festival en 2011

Matthew Dear et Tegan and Sara : l’improbable collaboration

D’un côté, Matthew Dear, pro­duc­teur multi-facettes, aus­si bien d’une électro-pop avant gardiste que d’une tech­no ravageuse sous son alias Audion. De l’autre, Tegan and Sara, groupe cana­di­en de pop indé qui a bercé l’ado­les­cence de plus d’un. Même si  leurs univers musi­caux se rejoignent en cer­tains points, on n’au­rait pu imag­in­er une telle col­lab­o­ra­tion. Et pour­tant, “Bad Ones” est le résul­tat d’une longue ami­tié entre les artistes. Déjà en 2014, Matthew Dear réal­i­sait un remix pour les soeurs Quin sur leur titre “Pale Shel­ter”.

Alors que l’an­née dernière voy­ait l’é­clo­sion d’un album tech­no sor­ti sous son alias Audion, 2017 mar­que claire­ment le retour de Matthew Dear à une pop pysché et punchy dont il a le secret. En jan­vi­er, le pro­duc­teur était l’in­vité de mar­que du pre­mier DJ Kicks de l’an­née, et en juin il dévoilait le sin­gle aux inspi­ra­tions kraftwerki­ennes, “Modafinil Blues”. Avec la voix grave de Matthew Dear répon­dant à celle des chanteuses, sur un beat lent per­me­t­tant d’ap­préci­er les paroles dans un choeur de nappes syn­thé­tiques col­orées, “Bad Ones” a tout du hit pop. En plus, on ne peut que remar­quer la ressem­blance entre la pochette du sin­gle et celle de “Modafinil Blues” qui annon­cerait, peut-être, un album-retour du pro­duc­teur améri­cain, sous son vrai nom cette fois.

(Vis­ité 192 fois)