Crédit : Steffi Rettinger

MEUTE, la fanfare reprenant les meilleurs tubes techno, sort son premier album

Ils ont fait le tour des fes­ti­vals, entre les Trans Musi­cales l’année dernière, Dour cet été, ou même Les 3 Éléphants ce print­emps, posant à minu­it, en plein milieu de la foule, un “joyeux anniver­saire” plein de cuiv­re pour fêter les 10 ans du fes­ti­val mayen­nais. “Ils”, ce sont MEUTE, une joyeuse bande d’Allemands tout de rouge vêtus, avec un con­cept unique : repren­dre, en fan­fare, des titres tech­no iconiques, comme “The Man With The Red Face” de Lau­rent Gar­nier, “Miss You” de Trentemøller, “Every Wall Is A Door” de N’To ou “Ker­beros” de Stephan Bodzin et Marc Rom­boy. Ce qui pour­rait rapi­de­ment devenir super agaçant se trans­forme, en live, en une énorme fête décom­plexée, un moment jouis­sif et rare — voire un sacré bor­del, les mem­bres du “tech­no march­ing band” n’étant pas les derniers à danser.

Après avoir traîné cym­bales, trompettes et bas­sons un peu partout en Europe, le groupe orig­i­naire d’Hambourg sort aujourd’hui son pre­mier album, Tumult. Avec, pour beau­coup de fans du live, une petite appréhen­sion : si on enlève la fête pour sim­ple­ment coller ces repris­es sur dis­ques, est-ce que ça marchera encore ? Est-ce qu’on ne va pas se lass­er (voire s’épuiser le tym­pan) d’entendre autant de cuiv­res, au casque, pen­dant une heure tout pile ? Et bien bizarrement, non. Déjà car la track­list est arrangée pour nous faire ren­tr­er tout en douceur dans ce monde de tubas et clar­inettes, en com­mençant par “The Man With The Red Face”. Les fans de Lau­rent Gar­nier — qui a d’ailleurs envoyé à MEUTE un sym­pa “U guys are genius” — ne seront pas dépaysés, le titre orig­i­nal com­prenant un célèbre seg­ment de cuiv­re. Quant à leur énergique reprise de “Rej” de Âme, qui pour­rait s’apparenter à un sin­gle tant on l’a enten­due partout cette année, elle arrive vers la fin du disque, en apothéose… Pour atter­rir un peu plus en douceur avec “Aca­mar” de Frankey & San­dri­no, qui ont eu “les larmes aux yeux” quand ils ont enten­du cette ver­sion. Bref, les MEUTE sont malins. Leur mix­age, très chaleureux, jamais stri­dent, l’est aus­si. Et ce Tumult de nous sur­pren­dre agréable­ment. C’est quand leur prochaine date, qu’on danse encore comme des idiots avec ces fous furieux ?

Si vous êtes plutôt Spo­ti­fy : 

MEUTE sera à la Machine du Moulin Rouge le 19 octo­bre dans le cadre du MaMA Fes­ti­val et aux Nuits Zébrées de Radio Nova à Avi­gnon le lende­main.

(Vis­ité 2 632 fois)