Skip to main content
Crédit : Jean Ranobrac
14 mars 2018

Mixtape 100% zouz : Calling Marian nous gâte avant Les Femmes s’en mêlent

par Clémence Meunier

Le sujet est récurent : quelle place aujourd’hui (et demain !) pour les femmes dans les musiques actuelles ? Le problème est d’autant plus important dans le doux milieu (ou pas) de la musique électronique, où peu de femmes évoluent, aussi bien côté artistes qu’en labels ou dans les médias spécialisés. Alors pourquoi si peu de femmes à l’affiche des gros festivals techno ? Quid des labels hébergeant en immense majorité des hommes : ne reçoivent-ils aucune démo de femmes pour en signer si peu ? Les questions sont souvent posées, personne n’a réellement trouvé de réponse, même si les mentalités tendent à changer. Peacock Society, par exemple, a mis un point d’honneur cette année à accueillir une belle brochette de femme DJ dans son line-up. Et puis, il y a des institutions, qui depuis des années maintenant œuvrent plus ou moins dans l’ombre pour promouvoir la scène féminine, tous genres confondus. En tête ? Les Femmes s’en mêlent, honorable festival fort de 21 éditions, de retour pendant tout le mois de mars et proposant une affiche 100% féminine – en plus de quelques groupes mixtes portés par des femmes. On y retrouvera cette année Virginie Despentes et le groupe rock Zëro pour une lecture musicale, Dream Wife, Léonie Pernet, Clara 3000, Cata. Pirata (du groupe Skip&Die) en DJ-set, Sama, Irène Drésel, Chloé, Lomboy, Corine, Findlay, Pi Ja Ma ou Juniore, pour des concerts parisiens du 15 au 28 mars ou partout en France avec une jolie tournée du 15 mars au 5 avril. Parmi toutes ces artistes se cache également une chouchou de Tsugi : Calling Marian. L’ancienne étudiante en musique médiévale nous avait bluffé l’automne dernier avec un EP acid-techno percutant. Programmée pour un live semi-analogique ce samedi 17 mars à la Machine du Moulin Rouge, elle partira ensuite en tournée « Les Femmes s’en mêlent », passant le 27 à Riorges (avec Corine) et le 5 avril à Rezé (avec Juniore et Pi Ja Ma).

Pour fêter tout ça, Calling Marian nous a concocté une mixtape 100% féminine, où se croisent Avalon Emerson, Rebekah, Sonja Moonear, Myako (souvent entendue sur Rinse France) ou encore Anja Schneider (avec « Got Me With A Band » extrait de son très bon dernier album SoMe). Et puis bien sûr Calling Marian herself, avec l’hypnotique « Monochrome ». De quoi patienter en attendant qu’un beau jour proposer un mix entièrement féminin ne soit plus un acte de sédition, mais simplement une envie d’entendre de bons morceaux. Parce que franchement, est-il vraiment besoin de rappeler que peu importe ce qu’il y a dans le slip (ou la culotte !) du DJ, tout ce qu’on veut c’est écouter de la bonne musique ?

« The New You » – Fantastic Twins
« Get Obsessional » – Theodora
« Spider Monkey » – Myako
« We Need Something More » – Zamilska
« Quoi ! » – Avalon Emerson
« Got Me With A Bang » – Anja Schneider
« Ignore And Block » – Nadja Lind
« Hans » – Sonja Moonear
« Monochrome » – Calling Marian
« Attack Me » – Flore
« Diablo » – Rebekah
« Return Ticket » – Anetha
« Never » – Emika

Tout le programme et les infos sur Les Femmes s’en mêlent sont à retrouver sur le site du festival.

>> A lire aussi : Acid-techno percutante avec le nouvel EP de Calling Marian
>> A lire aussi : Rebeka Warrior offre un mix 100% féminin

Visited 26 times, 1 visit(s) today