Skip to main content
12 octobre 2016

On a assisté à la première du « Prix des Indés »

par Mathilde LESAINT

Hier soir, la SPPF organisait le tout premier Prix des Indés. La SPPF est une société créée par des Producteurs Indépendants pour des Producteurs Indépendants. Elle oeuvre pour mettre l’indé sur le devant de la scène, une démarche nécessaire lorsque que l’on sait qu’il est représenté à seulement 30% par les médias français. Tout au long de la soirée la SPPF et le jury présidé par Didier Varrod, ancien Directeur de la musique et animateur à France Inter, ont remis les huit Prix des Indés. 

Lors de cette soirée de remises ouverte par un live de Jacques, les gagnants se sont succédés sur la scène de la Cigale pour interpréter un titre à l’image de Jacques et « Dans la Radio » et Radio Elvis et « Les Moissons ». Bien orchestrée par la présentatrice Leïla Kaddour-Boudadi, la cérémonie ne fût pas trop longue et les concerts se sont enchaînés rapidement. Jeanne Added est la grande gagnante du prix du meilleur album, Ed Banger a reçu le prix du meilleur petit label, Odezenne celui du videoclip. La SPPF a également tenu à recompenser Jack Lang pour son travail pour la scène indépendante quand il était ministère de la Culture.

Le seul bémol, c’est que pour un Prix des Indés, la cérémonie a seulement récompensé des artistes et des groupes déjà très populaires dans le monde des indépendants. Non pas que les artistes désignés ne soient pas talentueux, loin de là. Radio Elvis méritait son prix de révélation, Bachar Mar-Khalifé celui du prix audacieux et Christine & The Queens celui du prix export, couv’ du Times oblige. Mais ils auraient pu ouvrir un peu plus leurs horizons, peut-être en ne se restreignant pas à trois nommés. Alors oui, il fallait bien faire un choix parmi l’infinité d’artistes indépendants, mais voilà, on aurait aimé que des artistes moins pop soient aussi félicités. Allez, c’était une première, laissons à la SPPF le temps de faire grandir ce prix.

La cérémonie sera retransmise prochainement sur France 4 et Culturebox.

Meilleur moment : Jacques qui remet le prix du titre le plus streamé à Jul.
Pire moment : Jul devant un public (Gu)Indé, génant.

Visited 8 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply