© Karen Paulina Biswell

Pépé Bradock va sortir un nouvel album sous le génial alias Brigitte Barbu

L’artiste de house français Julien Auger (aka Pépé Bradock) sort ce ven­dre­di “Sainte Amante”, un nou­veau sin­gle qu’il a com­posé sous un tout nou­v­el alias, Brigitte Bar­bu. Il s’ag­it du pre­mier titre d’un pre­mier album d’am­bi­ent pour Bar­bu, Muzak Pour Ascenseurs en Panne, qui sor­ti­ra le 12 juin prochain sur Cir­cus Company.

Pépé Bradock, c’est indé­ni­able­ment l’un des plus beaux tracks de deep house de la créa­tion, “Deep Burnt”. Mais aus­si en 1998, le Français réal­i­sait son pre­mier album Syn­thèse. 21 ans après, en 2019, Julien Auger (son vrai nom) pub­li­ait enfin son suc­cesseur avec What A Mess !, sur le label Atavisme. Aujour­d’hui, la légende de la house remet ça sous un pseu­do dif­férent. Brigitte Bar­bu,  nou­v­el alter ego du déjà étrange et fasci­nant per­son­nage parisien, sort ce ven­dre­di le sin­gle “Sainte Amante”. En par­al­lèle, l’artiste ici fémi­nine a annon­cé qu’il s’agis­sait du pre­mier titre de son nou­v­el album à venir sous ce nom, Muzak Pour Ascenceurs en Panne, prévu pour le 12 juin 2020.

Con­traire­ment au pro­jet précé­dent, celui-ci com­portera bien une track­list. L’al­bum de 11 titres a été enreg­istré et mixé en une semaine au Saint Amand, Room with a view (tiens, tiens), un stu­dio qui se trou­ve au neu­vième étage d’une tour dans le 15e arrondisse­ment de Paris.

Art­work de Muzak Pour Ascenseurs en Panne de Brigitte Bar­bu / ©David Nico­las pour Meat Dept

À en croire le com­mu­niqué de presse, cet album à la dimen­sion intro­spec­tive est “à la croisée de l’elec­tron­i­ca et post-hippie des années 70”. On y lit aus­si ces mots de l’artiste : “Je souhaitais com­pos­er un album d’ab­stract hip-hop éthéré, avec des gui­tares qui lavent le cerveau et des machines et des ordi­na­teurs qui se répon­dent”. L’artiste a égale­ment crée ses pro­pres règles pour com­pos­er : “Chaque track est basé sur l’as­so­ci­a­tion entre un titre choisi pour ses con­so­nances, un accord ouvert, un tem­po aléa­toire et des fréquences choisies pour leurs effets sup­posés – réels ou imag­inés – sur le corps et l’e­sprit. Par exem­ple -> Taro Patch -> baleine -> 93,75 BPM ou Dobro -> ours -> 118,125 BPM”. Rassurons-nous, Pépé est vis­i­ble­ment tou­jours en forme.

Track­list
01. Dae-Boj DeMoya
02. Trou Vert 1
03. Beau Zoo
04. Trou vert 2
05. Sainte Amante
06. Trou vert 3
07. Cou­vre chef en peau de taupe
08. Trou vert 4
09. Ray Z
10. Trou vert 5
11. Mistori

(Vis­ité 1 703 fois)