©Vitalia ZHYRIAKOVA pour Tight Media

🔊 Playlist NOUVEAUX FUTURS : le futur de l’électronique selon DJ Marcelle

par Tsugi

À l’oc­ca­sion du fes­ti­val Elec­tro Alter­na­tiv de Toulouse (10–18 sep­tem­bre), la plus punk des DJs néer­landais­es DJ Mar­celle s’est prêtée au jeu de la playlist NOUVEAUX FUTURS, avec sa sélec­tion d’artistes qui, selon elle, compteront dans le paysage musi­cal de demain.

Du 10 au 18 sep­tem­bre, Toulouse va arbor­er toutes les couleurs de l’électronique avec la seiz­ième Ă©di­tion de l’Elec­tro Alter­na­tiv. Le fes­ti­val reste fidèle Ă  son esprit d’itinĂ©rance en s’installant dans les meilleurs spots de la cap­i­tale de l’Occitanie comme le Biki­ni ou les Abat­toirs. L’un des sets que l’on attend avec le plus d’im­pa­tience est sans aucun doute celui de Mar­celle Van Hoof alias DJ Mar­celle. BercĂ©e par l’esprit punk dans son ado­les­cence, la DJ et pro­duc­trice nĂ©er­landaise se tient tou­jours aus­si loin des con­ven­tions aujourd’hui qu’elle ne le fai­sait Ă  16 ans. Son leit­mo­tiv : sor­tir de sa zone de con­fort, en per­ma­nence. Ses 20 000 vinyles, 30 annĂ©es d’émissions radio et de jour­nal­iste de la presse Ă©crite ain­si que ses six albums, tĂ©moignent de son expĂ©ri­ence de dĂ©fricheuse hum­ble et pas­sion­nĂ©e – loin des artistes propulsé·e·s en un rien de temps grâce Ă  quelques bangers et une com­mu­ni­ca­tion soignĂ©e, façon feu de paille. Jun­gle, free jazz, musiques tra­di­tion­nelles du monde entier, mais aus­si dance­hall, tech­no, et tant d’autres gen­res, com­posent son infinie palette de musi­ci­enne qui tran­scende les règles d’une scène Ă©lec­tron­ique trop normĂ©e.

Parce qu’il est tou­jours intĂ©res­sant de s’in­tĂ©ress­er Ă  ce qui intĂ©resse DJ Mar­celle, nous lui avons demandĂ© une playlist com­men­tĂ©e de quelques artistes qui vont com­pos­er l’hori­zon musi­cal de demain, selon elle.

Abonnez-vous Ă  la playlist NOUVEAUX FUTURS pour voir automa­tique­ment les playlists des prochains artistes.

1. DJ Marcelle/Another Nice Mess – Tech­ni­cians Leav­ing The Club
LP : Explain The Food, Bitte

Un track de mon nou­v­el album, le troisième en deux ans et demi. Je suis très pro­duc­tive. Tu n’as pas besoin de pass­er des mois à finalis­er des morceaux, je pense d’ailleurs qu’il y a trop de sur­pro­duc­tion dans la musique élec­tron­ique. Le titre de ce morceau fait référence à mes rela­tions sou­vent con­flictuelles avec les tech­ni­ciens mas­culins qui se trompent de priorité.

 

2. Ronce — Plague
LP : Malig­nant [The Death Of Rave]

Un album très intense d’une artiste française qui traite du trag­ique de ses ren­con­tres avec les hommes. Superbes effets Ă©lec­tron­iques, une voix qui chu­chote… Tu ne peux pas faire plus rĂ©al­iste, effrayant et sincère que Ă§a.

 

Ă€ lire Ă©galement
❤️‍🔥 5 artistes qu’il faut absolument voir à l’Electro Alternativ Festival de Toulouse

 

3. The Bug feat. Moor Moth­er – Vexed
2xLP : Fire

Kevin Mar­tin, l’un de mes artistes préférés depuis son duo Tech­no Ani­mal. Une énorme inspi­ra­tion pour moi, qui a extrait le sex­isme du dance­hall pour le rem­plac­er par une atti­tude punk. Ses pro­duc­tions ne sont plus aus­si “sur­prenantes” qu’à l’époque, mais The Bug reste une rad­i­cal­ité de la dance music, bruyante, très dansante et à la dimen­sion poli­tique. Il invite tou­jours des rappeurs avant-gardistes ; ici, l’ex­cel­lent Moor Mother.

 

4. Oyisse feat. Sekelem­bele — Ekopola
12″ EP : Elem­bo [Haku­na Kulala]

Sous-label du fan­tas­tique Nyege Nyege de Kam­pala, qui vaut tou­jours le détour. Beau­coup d’autres sor­ties sont à prévoir.

 

5. Nurse With Wound – Aquarium
2xLP : Gyl­len­sköld, Gei­jer­stam And I At Ryd­berg’s [Rotore­lief]

J’ai per­du la trace des pro­duc­tions de NWW, et celle-ci a déjà par­tielle­ment dû sor­tir. Inim­ita­bles col­lages dadaïstes, j’en suis une grande fan depuis ses débuts.

 

6. Pret­tyb­woy — Mikoshi
2xLP : Tayu­tau [SVBKVLT]

De la dance music du futur en prove­nance de Shanghai.

 

7. Ele­giac – So Far
2xLP : Ele­giac [Upp]

La col­lab­o­ra­tion de deux per­son­nes qui m’ont accom­pa­g­née qua­si­ment toute ma vie musi­cale. Ted Mil­ton, prin­ci­pale­ment con­nu pour son tra­vail comme chanteur et sax­o­phon­iste du pro­jet précurseur Blurt ; et Gra­ham Lewis, bassiste de Wire. Cet album mon­tre leur facette la plus dadaïste, avec des ryth­miques inat­ten­dues et des tour­nures de phras­es che­lou… Le tout avec des poèmes de Mil­ton par-dessus.

 

Ă€ lire Ă©galement
DJ Marcelle est un énorme doigt d’honneur à la culture DJ

 

8. Mus­lim­gauze vs Celtara­bia – Mus­lim­gauze vs Celtarabia
CD

Avec Mark E. Smith/The Fall, Mus­lim­gauze est ma plus grande inspi­ra­tion. Plus de 30 ans après sa dis­pari­tion Ă  un âge pré­maturĂ©, il con­tin­ue de sor­tir de “nou­velles” pro­duc­tions. Il faut absol­u­ment que je les achète toutes. Un vrai gĂ©nie comme il n’y en a pas deux.

 

9. Laven­der Hex – Banana Jellyfish
LP : Bunch Of Flowers

De la musique ludique ! Prin­ci­pale­ment faits par deux amies basées à Berlin, leurs albums très “free” encap­su­lent par­faite­ment l’e­sprit punk : sur­prenants, ouverts, avec une atti­tude très “advi­enne que pour­ra” et de mag­nifiques chan­sons. L’e­sprit des Rain­coats ver­sion 2021. Fantastique.

 

10. Rey Sapienz & The Con­go Tech­no Ensem­ble — Eza Makambo
LP : Na Zala Zala [Nyege Nyege Tapes]

De la dance music exci­tante et lĂ©gère­ment bizarre du Con­go. Ça a besoin de plusieurs Ă©coutes pour totale­ment s’ap­prĂ©ci­er mais je n’ai jamais dit que la musique se devait d’être facile ! Encore un exem­ple de l’avant-gardisme de Nyege Nyege.

❏

DJ Mar­celle sera au Biki­ni de Toulouse pour l’Elec­tro Alter­na­tiv le 18 septembre

(Vis­itĂ© 981 fois)