©Ella Herme

🔊 Playlist NOUVEAUX FUTURS par Louisahhh : sur qui mise-t-elle pour l’avenir ?

NOUVEAUX FUTURS, ce qui sort aujourd’hui, ce qui s’écoutera demain. La playlist multi-plateformes de Tsu­gi sur le thème des musiques con­tem­po­raines et d’avenir, curatée et com­men­tée tour à tour par les artistes. Après l’homme-machine Arnaud Rebo­ti­ni, les Alle­mands de Mod­e­se­lek­tor, le Français Para One, les deux poids lourds de la scène élec­tron­ique française Teki Latex et Brice Coud­ert puis le DJ anglais Daniel Avery et enfin la boss du label Dis­chi Autun­no, Jen­nifer Car­di­ni, c’est aujourd’hui au tour de la pro­duc­trice et com­positrice améri­caine, Louisah­hh de nous partager sa vision du futur de la musique avec une sélec­tion de 15 tracks, 15 artistes sur lesquels l’artiste parie pour l’avenir.

Après 10 ans de car­rière, la pro­tégée de Brodin­s­ki, Louisah­hh a enfin sor­ti son pre­mier album en mars 2021. The Prac­tice Of Free­dom est un mélange de tech­no et de punk où la voix de la DJ améri­caine se mêle à la per­fec­tion avec ses influ­ences dark. Aujour­d’hui elle nous livre sa playlist NOUVEAUX FUTUTRS com­men­tée par elle-même, à l’oc­ca­sion du fes­ti­val mar­seil­lais Marsa­t­ac où elle jouera le ven­dre­di 20 août au côté de Sébastien Tel­li­er, L’im­péra­trice, Goldie B… Le fes­ti­val débar­que du 20 au 22 août pour sa 23ème édi­tion au Parc Boré­ly dans le 8ème arrondisse­ment de Marseille.

Event Fb
Bil­let­terie

Abonnez-vous Ă  la playlist NOUVEAUX FUTURS pour voir automa­tique­ment les playlists des prochains artistes.

Ă€ lire Ă©galement
Playlist NOUVEAUX FUTURS par Jennifer Cardini, c’est déjà demain

 

Louisah­hh : J’ai choisi ces musiques parce qu’elles m’in­spirent. C’est à cela que j’e­spère que l’avenir ressem­blera lorsque nous recom­mencerons à danser ensemble.

Guid­ed by Angels — Amyl and the Sniffers

Ce n’est en aucun cas un disque Ă©lec­tron­ique mais je pense qu’il est tout sim­ple­ment incroy­able et qu’Amy est la plus cool de toute. C’est une icĂ´ne, une rockeuse fĂ©mi­nine. C’est la musique la plus folle que j’ai enten­due depuis longtemps et elle me donne envie de sor­tir du lit le matin. Il faut jouer ce track dans un set tech­no, putain. Sois un punk ! Sois bizarre !

Dis­so­nance Cog­ni­tive — Wal­ter Gross 

Wal­ter Gross est une force créa­tive, il fait de la musique et de l’art visuel. J’adore son dis­cours cynique et sa vibe agres­sive et hale­tante. Ce morceau est intemporel.

Louisahhh

©Ella Herme

Lon­don in My Sys­tem — Man­ni Dee feat. Chris Liberator

Man­ni est l’avenir de la club music, c’est cer­tain, sa pro­duc­tion est si dure, si intel­li­gente et si bien conçue, elle n’est jamais mielleuse et ne se prend pas non plus trop au sérieux. Ce titre est extrait de son nou­v­el album sor­ti sur perc­trax, A Low Lev­el Love. Je pense que chaque généra­tion a besoin d’une chan­son, d’un hymne, et ce titre sem­ble être celui de la prochaine vague.

Dual Phase — Maelstrom

Bien sûr, je suis par­tiale car Mael est mon parte­naire créatif et le cofon­da­teur de RAAR, notre label, mais je pense que son désir de con­tin­uer à chang­er de mode de créa­tion est vrai­ment exci­tant. Il est l’avenir parce qu’il se per­met de con­tin­uer à évoluer. Je suis telle­ment fière et recon­nais­sante de son éthique de tra­vail, si inspirante.

Tur­bo Ole — Jasss

Lors de mon pre­mier con­cert après 16 mois de Covid, Jasss a joué après moi et m’a offert un set telle­ment dément que je suis passée instan­ta­né­ment du statut de fan occa­sion­nelle à celui de fan totale­ment obsédée. J’ai hâte de voir ce que cette artiste pas­sion­nante va faire par la suite, car je pense qu’elle n’ef­fleure encore que la sur­face de son potentiel.

ACAB TOOL 2020 ‑Estoc 

Estoc m’a été présen­té par mon ami Kevin qui est un raver très dévoué. Elle vient de Philadel­phie et fait une sorte de com­bi­nai­son détraquée de gab­ber, hard­core et de métal expéri­men­tal. Elle a par­lé du fait que “le but de l’art révo­lu­tion­naire est de ren­dre la révo­lu­tion irré­sistible”, ce qui m’a immé­di­ate­ment don­né envie d’être sa meilleure amie. Elle est d’une force intran­sigeante avec une idéolo­gie puis­sante et libéra­trice, et nous avons besoin de ça pour l’avenir.

I wish — Baby T

B.Traits, de la BBC, a ce pro­jet incroy­able ” Baby T ” (le nom le plus mignon et le plus intel­li­gent, d’ailleurs). Il s’ag­it d’une élec­tro qui sem­ble un peu plus dynamique, ludique, vis­cérale et puis­sante que beau­coup de choses qui sont sor­ties ces dernières années. J’ai inclus la plu­part des morceaux de son dernier EP CPU dans des sets dif­fusés en direct l’an­née dernière, et j’ai hâte d’en­ten­dre ce qu’elle fera ensuite.

Tick Tock Click Clock — Need Less

Need Less est le nou­v­el alias de Ducky, une super force EDM améri­caine, qui se lance dans la tech­no européenne ; ils diri­gent égale­ment le label Play Nice, et ont une oreille atten­tive pour les pro­duc­tions émo­tion­nelles et mas­sives qui peu­vent être à la fois très bizarres et très com­mer­ciales. Je les aime beau­coup et j’ai hâte de voir ce que l’avenir leur réserve.

AF2TF — Wax Wings

Ce titre est en fait assez banal pour Wax Wings mais je peux vous garan­tir que les prochaines sor­ties (dont cer­taines aux­quelles j’ai col­laboré et qui sor­tiront sur mon disque, The Prac­tice of Free­dom: Deluxe Edi­tion, et sur leur pre­mier album à venir sur He.She.They) sont très impor­tantes. C’est à sur­veiller de près. C’est très exci­tant de voir la graine qui com­mence à germer.

A Kick in the Face â€” AnD

AnD m’a aidé à sur­vivre à l’en­fer­me­ment. Les rave bangers mas­sifs créés par (l’an­cien duo, main­tenant indi­vidu­el) Dim­itri m’ont don­né de l’e­spoir quant à l’idée que nous pour­rions danser ensem­ble à nou­veau, car la musique est vrai­ment faite pour bouger nos corps dans une énergie féroce. Je pense que ce nom (bien qu’il soit impos­si­ble à trou­ver sur Google) restera dans l’his­toire comme l’une des musiques les plus impor­tantes de l’ère post-Covid, les pio­nniers d’un nou­veau son tech­no, même après de nom­breuses années de tra­vail, AnD innove.

Hyper Funk Deep 8reak cut — Luz1e

J’ai enten­du par­ler de Luz1e pour la pre­mière fois lors de sa sor­tie sur Inter­na­tion­al Chrome, et tous les morceaux que j’ai enten­du depuis sont vrai­ment excel­lents. Avec Baby T, elle incar­ne une nou­velle force fémi­nine puis­sante dans l’élec­tro, quelque chose d’ex­ci­tant et de frais qui apporte une énergie viv­i­fi­ante à l’une des plus anci­ennes formes de musique électronique.

Her­maph­ro­dite (Louisah­hh remix) — Lewis G Burton

Tout d’abord, Lewis est un ami, il m’a tant appris sur la façon de se libĂ©r­er de la honte et de faire de la place pour que les autres puis­sent grandir. Je ne pour­rais pas ĂŞtre plus recon­nais­sante de l’op­por­tu­nitĂ© de remix­er cette chan­son. J’e­spère que le futur nous rĂ©serve plus d’e­spaces comme celui que Lewis a crĂ©Ă© avec sa fĂŞte Infer­no Ă  Lon­dres. De plus, j’ai l’im­pres­sion que ce titre m’a per­mis de m’af­firmer en tant que remixeuse et d’avoir une meilleure idĂ©e du son et du style de pro­duc­tion que j’ap­porte dans ce con­texte. Je suis vrai­ment fière de ce titre.

Pio­neer — Inkke

J’adore ce morceau d’Inkke car il n’y a pas de bat­terie, juste une grosse ligne mélodique sale et émo­tion­nelle. Je trou­ve que c’est un tool très utile en club et j’ai vrai­ment hâte de la jouer pen­dant un mosh pit pour ensuite remet­tre un track avec des drums et faire péter un câble au pub­lic. Je veux plus de chan­sons comme celle-ci pour tra­vailler en tant que DJ, car elles don­nent une chance de se remet­tre en place et de s’ou­vrir de manière courageuse et étrange. C’est une leçon de confiance.

Cog­ni­tion — Jlin remix — Steve Lehman

C’est du foot­work jazz exé­cutĂ© d’une manière que seul Jlin pou­vait rĂ©us­sir. Je suis devenu une fan de Jlin vers 2015 et elle ne cesse de s’amĂ©lior­er, j’ai hâte de regarder et d’é­couter ce qu’elle sor­ti­ra par le futur. Elle a un esprit si mer­veilleux et elle peut mod­erniser tout ce qu’elle touche sans tomber dans les pièges de la rĂ©pĂ©ti­tion. Je pense que cela prou­ve Ă©gale­ment que la musique de club peut ĂŞtre expĂ©ri­men­tale tout en restant effi­cace pour danser. On en veut plus, s’il vous plaĂ®t !

La Fin du Début — La Fraîcheur

La FraĂ®cheur est, comme son nom l’indique, une bouf­fĂ©e d’air frais. Refu­sant de se pli­er aux tropes con­tem­po­rains des sons mas­sifs de trance et de syn­thĂ©, ce morceau per­cu­tant et groovy est tout Ă  fait intem­porel et fait par­tie d’un EP qui est ouverte­ment poli­tique dans ses choix de matĂ©riel Ă  sam­pler.  J’aime l’at­ti­tude et l’éthique de La FraĂ®cheur, qui con­siste Ă  “brĂ»ler le patri­ar­cat avec de la tech­no acide”, et je pense que cette chan­son est une excel­lente façon de clore la playlist. C’est la fin… du dĂ©but. La prochaine vague va ĂŞtre gĂ©niale.

(Vis­itĂ© 572 fois)