Quand est la police est obligée d’écouter “F**ck Tha Police” de N.W.A en continu

La sta­tion de radio de la police de Nouvelle-Zélande vient de chang­er de pro­gram­ma­tion. Le week-end dernier, les officiers de Dunedin (ville sur la côte est de l’Ile du Sud) ont écouté en boucle le tube de N.W.A suite à un piratage de leur fréquence, rap­porte The Inde­pen­dent. Plusieurs hack­ers seraient respon­s­ables de la dif­fu­sion de “F**ck Tha Police”, par N.W.A donc, mais aus­si de sa reprise par Rage Against The Machine. Auraient-ils voulu faire pass­er un mes­sage ? Mais lequel ? Cha­cun pour­ra l’interpréter comme il le souhaite. En tout cas l’inspecteur Kevin Loyd ne sem­ble pas avoir appré­cié le choix musi­cal puisqu’il a déclaré que ceci con­sti­tu­ait une  “mise en dan­ger d’autrui”.

Ce n’est pas la pre­mière fois que la fréquence de la police néo-zélandaise est piratée. Cet été, les pro­grammes habituels ont été inter­rom­pus par… Des grogne­ments de porc. Nous pour­rions être en pos­ses­sion de ces enreg­istrements, mais nous avons préféré vous remet­tre le célèbre tube qui protes­tait con­tre les vio­lences poli­cières et le con­trôle au faciès.

(Vis­ité 422 fois)