Pour les JO, Rio en musique avec Gilles Peterson

A l’occasion de l’ouverture des Jeux Olympiques 2016 à Rio, le DJ et ani­ma­teur de radio anglais Gilles Peter­son vient de met­tre en ligne un doc­u­men­taire sur la musique brésili­enne. Réal­isé en 2014, le film n’avait jusqu’alors été présen­té qu’à l’occasion de fes­ti­vals ou de pro­jec­tions privées, il est aujourd’hui disponible en libre accès sur Vimeo.

Inti­t­ulé Brasil Bam Bam Bam, on y suit Gilles Peter­son pen­dant l’en­reg­istrement de son album Sonzeira dédié à la musique brésili­enne. Il s’était ain­si entouré de son ami Sam Shep­herd, plus con­nu sous son alias Float­ing Points, de son MC Earl Zinger mais égale­ment de musi­ciens brésiliens comme Ed Mot­ta, Mar­cos Valle, Serge Jorge ou encore Elza Soares.

La sor­tie de ce doc­u­men­taire fait suite à celle de l’album Tam Tam Tam Reimag­ined par Gilles Peter­son, qui est une réécri­t­ure de l’album iconique Tam…Tam…Tam…! du brésilien José Prates. Sor­ti en 1958, ce clas­sique con­tient cer­tains morceaux devenus des hymnes de la musique brésili­enne comme “Nânâ Imborô”, repris dans le mythique “Mas Que nada” de Jorge Ben, lui-même sam­plé par les Black Eyed Peas. L’al­bum tient d’ailleurs une place impor­tance dans le doc­u­men­taire, illus­trant la soif insas­tiable de Gilles Peter­son pour trou­ver “le beat parfait”.

Le film est égale­ment un façon pour Peter­son de présen­ter les fave­las de Rio, lieu de nais­sance de la sam­ba. Un acte poli­tique quand on con­nait les manoeu­vres du gou­verne­ment brésilien à l’égard des habi­tants de ces zones avant la coupe du monde de foot­ball en 2014 puis les Jeux Olympiques de 2016.

(Vis­ité 127 fois)