Premiere : Dillon au carwash avant de tout flamber dans le clip de “Cry Bebe”

Quelques jours après avoir sor­ti “Cry Bebe”, deux­ième sin­gle de son futur album 6abotage qui sor­ti­ra en octo­bre, Dil­lon est déjà de retour avec son clip. Et c’est chez nous avant tout le monde, en exclu pour Tsugi ! 

“Cry Bebe” est cer­taine­ment la chan­son la plus pop de Dil­lon, pleine de chaleur et de légèreté. La Brésili­enne chante d’une voix douce peu habituelle, et ce n’est claire­ment pas pour nous déplaire.
Coté vidéo donc, puisque c’est ce qui nous intéresse dans cette exclu : pour deux­ième extrait de ce futur album 6abotage, dont la sor­tie est prévue pour octo­bre prochain, on retrou­ve la même BMW bleue qui l’avait lâchée dans le précé­dent clip “<3core” ‑avant d’être aban­don­née pas loin d’un réac­teur nucléaire. C’est sur un park­ing qu’on retrou­ve Dil­lon encagoulée, s’ap­prochant de la fameuse BMW pour un car­wash minu­tieux à l’éponge et au pis­to­let à eau haute pres­sion, façon Kärcher et Éléphant Bleu. Puis on la voit entière­ment recou­vrir la voiture d’essence. On peut aisé­ment imag­in­er que la BM ne fera pas de vieux os… Atten­tion, ça va flam­ber Il y a quelque chose de curieuse­ment poé­tique, à regarder ce mélange d’eau et d’essence couler de la voiture pen­dant que Dil­lon chante “What goes up must come down, for every high a come­down”. Dil­lon sem­ble investie d’une mis­sion, qui se dévoil­era de sin­gle en sin­gle, de clip en clip.
Dil­lon décrit elle-même l’e­sprit du clip, et de l’ensem­ble des clips qui illus­treront l’al­bum : “Valentin Hansen ‑qui a réal­isé tous les clips pour 6abotage- et moi on a créé une nar­ra­tion visuelle qui va plus loin que l’art­work de l’al­bum. C’é­tait aus­si un moyen de détourn­er l’im­agerie clas­sique des femmes au car­wash qui lavent des voitures… On a préféré laiss­er la voiture pleurer.”
(Vis­ité 285 fois)