©@Khalsgy

🔊 Prenez “Juste un moment” pour Ă©couter l’EP de Jwles, Mad Rey et V900

Et si 2022 Ă©tait l’an­nĂ©e de Jwles ? Le rappeur de Seine Saint-Denis “taffe dure dans l’uzine” et a sor­ti  deux EP’s en qua­si­ment un mois. Pour les deux derniers pro­jets, la for­mule reste (pra­tique­ment) inchangĂ©e : un flow DMV et des prods tail­lĂ©es sur-mesure par le vir­tu­ose Mad Rey, par­fois Ă©paulĂ© par le tal­entueux V900. Juste un moment est le dernier pro­jet de Jwles, fraĂ®che­ment sor­ti le 15 avril.

Souvenez-vous. Il y a près d’un an, le pro­duc­teur parisien Mad Rey rejoignait les couleurs d’Ed Banger. Chez Tsu­gi, on se risquait Ă  une analo­gie encore plus corsĂ©e que le cafĂ© de votre grand-mère, rel­e­vant qu’il suiv­ait lĂ  les pas d’un cer­tain DJ Meh­di. Si ça ne fait pas sens de com­par­er la car­rière de deux artistes qui ne se sont jamais croisĂ©s, les coĂŻn­ci­dences sont lĂ . Les deux sont ‑ou ont Ă©tĂ©- DJ et pro­duc­teurs de musiques Ă©lec­tron­iques, mais Ă©gale­ment beat­mak­ers pour une scène Ă©mer­gente du rap français. Le 113 a pu prof­iter du tal­ent de DJ Mehdi…

Mais qui pour prof­iter de la sci­ence de la funk de Mad Rey ? Jwles. Le rappeur de Seine Saint-Denis compte aus­si sur le pro­duc­teur V900 sur son sec­ond EP, inti­t­ulĂ© Juste un moment. Il suc­cède Ă  Parizin, oĂą Mad Rey s’est dĂ©jĂ  fait remar­quer notam­ment sur la pro­duc­tion du tube “Argen­tine”. Sur un instru­men­tal breakĂ©, Jwles dĂ©mon­tre sa maitrise de la mĂ©lodie et du DMV flow. KessecĂ© le DMV flow ? Une façon de rap­per par­ti­c­ulière, qui trou­ve racine dans les Ă©tats de Dis­trict of Colum­bia, du Mary­land et de Vir­ginia. Le rappeur pose son texte sou­vent de manière monot­o­ne, avec un dĂ©bit rel­a­tive­ment rapi­de. Pour accentuer cette idĂ©e de rĂ©pĂ©ti­tion et de cĂ©lĂ©ritĂ©, les rappeurs sĂ©quen­cent la pose de leurs textes lors de leurs pas­sages en cab­ine. Cer­tains ajoutent des “over­laps”, faisant dĂ©buter leurs phras­es lĂ©gère­ment Ă  cheval sur la fin de la prĂ©cé­dente. Si sur Parizin, Jwles use dĂ©jĂ  de ce type de flow, c’est bien sur son dernier pro­jet Juste un moment que le parisien l’as­sume le plus.

 

Ă€ lire Ă©galement
Qui est Jwles le rappeur tout-terrain au flow inoxydable ?

 

Sur leurs deux derniers pro­jets, Mad Rey et Jwles, accom­pa­g­nĂ©s de V900, lais­sent entrevoir une vraie osmose producteur-rappeur. Une rela­tion de con­fi­ance qu’on con­statait dĂ©jĂ  sur les titres “Lesotho” et “Uzine” dans lequel la house funky de Mad Rey se fait par­ti­c­ulière­ment ressen­tir. Pour revenir au dernier EP Juste un moment, le morceau “Doudoune” a aus­si de quoi sat­is­faire les fidèles de Mad Rey. Tou­jours avec un flow type DMV, Jwles dĂ©bite Ă  vive allure sur l’in­stru­men­tal house du pro­duc­teur en util­isant une recette rĂ©cur­rente dans ses lyrics : une savoureuse alter­nance d’hu­mour et de punch­lines aigu­isĂ©es bour­rĂ©es de rĂ©fĂ©rences. Voyez plutĂ´t : “Je lui suce les tĂ©tons mais c’est pas pour le lait”, ou ici : “Par­fois j’ai envie de câbler comme Toni Musulin”. L’une des par­tic­u­lar­itĂ©s de Jwles repose aus­si dans la con­struc­tion de ses sché­mas de rime.

Dans la majoritĂ© de ses morceaux, le rappeur n’a pas peur d’ap­puy­er plusieurs fois sur la mĂŞme rime, quitte Ă  l’user. Provo­quant au pas­sage un effet de rĂ©pĂ©ti­tion, qui accentue l’im­pres­sion de rapid­itĂ© de ses morceaux. Cette astu­cieuse façon de pos­er son texte per­met Ă©gale­ment de laiss­er plus de lib­ertĂ© au rappeur pour soign­er ses mĂ©lodies. Et au pas­sage, ne pas tomber dans le clichĂ© des sonoritĂ©s trop monot­o­nes avec les mĂŞmes rimes, les mĂŞmes sonoritĂ©s qui dĂ©plaisent tant aux dĂ©tracteurs et non-initiĂ©s du DMV flow. Jwles ne se repose pour le moment que sur des pro­jets courts, 1 Ă  5 titres max­i­mum. Un for­mat qui sem­ble plutĂ´t lui rĂ©us­sir, et qui cor­re­spond Ă  son aisance Ă  sor­tir de vĂ©ri­ta­bles tubes. Vive­ment le prochain d’ailleurs ! Jwles reste l’un des artistes du rap fran­coph­o­ne qu’il faut impĂ©ra­tive­ment garder Ă  l’oeil. Tout comme Mad Rey, en fait. Check­ez leur clip pour “Juste un moment”, juste ici :

(Vis­itĂ© 529 fois)