Skip to main content
© Rosalia, 'Motomami +' - Columbia Records
12 septembre 2022

Que vaut vraiment la réédition de ‘Motomami’ de Rosalía ?

par Adèle Chaumette

Véritable icône pop -déjà- indétrônable de sa génération, la star espagnole Rosalía a agréablement surpris ses fans en dévoilant une édition deluxe de son album plein d’idées osées et novatrices Motomami, sorti en mars dernier.  En plus de quatre titres inédits -« Aislamiento », « La Kilié », « Lax » et « Chiri »- à l’occasion de la sortie de la réedition Motomami +,  la diva a également offert à sa communauté une version live de son hit « La Fama » en feat avec The Weeknd, ainsi qu’un remix du morceau « Candy » avec Chencho Corleone.

 

Ce qu’il y a de bien avec les rééditions, c’est qu’elles permettent à l’artiste de sortir légèrement du cadre initial de l’album pour compléter, agrémenter son projet d’une continuité pertinente, ou pas. Rosalía, elle, relève le défi haut la main en proposant quatre titres singuliers. Elle surprend avec « Lax », quasiment a capella très épuré et à l’intensité prenante. « Aislamiento » , lui, propose une certaine sobriété et nostalgie dans les rythmiques, en opposition à « Chiri » et « La Kilié » aux rythmes plus vigoureux. Une chose permet de relier ces quatre morceaux entre eux : la puissance vocale et émotionnelle de Rosalía due à son lien intime au flamenco. En bref, un ensemble nouveau dont l’âme concorde largement avec celle de Motomami.

Elle nous avait conquis en sortant « Despechà » en août dernier,  summer hit énergique au rythme salsa, illustré par un clip en direct de la playa où la chanteuse apparaît en caméra fisheye à bord d’un zodiac, avant d’aller taper une brésilienne sur la plage avec les copains. Encore un clip à l’esthétisme intelligemment soigné, dont seule elle à le secret.

En ajoutant ces quatre nouvelles pépites à sa discographie déjà pléthorique et souvent carrée, Rosalía continue d’affirmer ses talents de chanteuse hors-pair et d’asseoir son règne de nouvelle queen latina à la reconnaissance mondiale. Dans son adresse à marier le flamenco avec le R’n’B, tout en jonglant entre la pop et le reggaeton, elle s’impose en modèle de la représentation de la musique moderne.

 

À lire aussi : Pourquoi le dernier album de Rosalía est excellent

 

En plein World Tour depuis le début du mois de juillet, Rosalía, plus en forme que jamais, enchaîne les dates avec plus de 50 villes prévues dans sa tournée. La chanteuse à la présence scénique imparable, connue pour ses performances grandioses et ses chorégraphies endiablées, sera en concert à l’AccorHotel Arena le 18 décembre prochain.

 

Visited 88 times, 1 visit(s) today