Skip to main content
Crédit photo : Mads Perch
28 septembre 2018

« REDUXER », quand alt-J invite Little Simz, Lomepal et Rejjie Snow sur son nouvel album

par Corentin Fraisse

Très loin d’être « réducteur« , alt-J s’ouvre au hip-hop avec REDUXER, qui sort aujourd’hui sur Infectious / [PIAS] France. Un an à peine après la sortie de RELAXER, le trio de Leeds s’offre onze nouvelles interprétations des chansons issues de son troisième album. Une manière de réimaginer leur musique avec des artistes phares de la nouvelle scène hip-hop britannique, américaine et française, dont le groupe se dit immensément passionné. On connaissait déjà près de la moitié de cet album, avec cinq titres semés sur Internet tout au long de l’été : la trap US de Pusha-T et le rap allemand de Kontra K pour deux versions opposées de « In Cold Blood », de l’hyperactive Little Simz et sa réinterprétation toute en force grime de « 3WW », à la reprise lourde et habitée du tube « Deadcrush » par Danny Brown -avec la participation The Alchemist et Trooko à la prod’-, en passant par le smooth-rap de Terrace Martin sur « Last Year ».

On découvre dans ce disque incroyable la douceur de Tuka, l’interprétation ultra-soul de Jimy Charles Moody ou encore deux morceaux très langoureux : d’abord une instru épurée de « 3WW » (encore) où Lomepal laisse la place à la voix de Joe Newman sur les refrains, pour poser sa mélancolie sucrée sur les couplets ; et enfin la chanson finale « Hit Me Like That Snare » servie par l’inclassable Rejjie Snow et son charme indolent aux sources du r’n’b. Onze nouveaux morceaux parfois déroutants, pour redécouvrir les pépites du troisième album d’alt-J trop vite tombées dans l’oubli… Histoire de prolonger le plaisir pendant, au moins, une nouvelle année.

Visited 26 times, 1 visit(s) today