Le leader du Wu-Tang revient sur la vente de O.U.A.T.I.S.

RZA à propos de Martin Shkreli : “Il a acheté le disque, il peut en faire ce qu’il veut.”

Le monde entier est au courant depuis un moment déjà, Once Upon A Time In Shaolin, le dernier album du Wu-Tang Clan, édité à un seul et unique exem­plaire a été ven­du pour une somme tour­nant autour des 2 mil­lions de dol­lars à Mar­tin Shkre­li, un busi­ness­man améri­cain détesté par une bonne par­tie de de la sphère inter­net. 

Alors que celui-ci a été arrêté et vit désor­mais en lib­erté sous cau­tion suite à sa mise en exa­m­en pour fraude, RZA, le leader du célèbre crew de rappeurs s’est pour la pre­mière fois exprimé à pro­pos de la vente face à un jour­nal­iste de Bloomberg TV. L’in­té­gral­ité de la vidéo est disponible ci-dessous, mais nous retien­drons par­ti­c­ulière­ment ces pas­sages qui révè­lent l’é­tat d’e­sprit du Wu-Tang lorsqu’ils ont décidé de ven­dre leur disque à l’homme le plus détesté d’in­ter­net.

Il l’a acheté, il peut en faire ce qu’il veut. Je ne pour­rais jamais dis­crim­in­er une per­son­ne qui appré­cie l’art.” À pro­pos de l’usage que peut faire Shkre­li du disque, RZA a dit : “Il a le pou­voir de faire quelque chose de vrai­ment cool. S’il veut être phil­an­thrope, il peut faire quelque chose pour que plus de per­son­nes puis­sent écouter le disque.”

 

Au pro­gramme donc, pas mal de langue de bois, et un RZA qui arbore fière­ment une paire de Per­sol flam­bant neuve, dont l’é­ti­quette, rap­pelant le nom de la mar­que n’a même pas été retiré… 

(Vis­ité 66 fois)