Si Gesaffelstein vous manque, venez découvrir le mystérieux Howwler

Per­cu­tant et ténébreux, le Frenchy Gesaf­fel­stein avait souf­flé un vent glacé sur la tech­no à par­tir de 2008. En 2013, c’est l’année de sor­tie de son sub­lime album Aleph. Après des col­lab­o­ra­tions avec Kanye West (“Black Skin­head” et “Send It Up”) et Jean-Michel Jarre pour “Con­quis­ta­dor”, Gesaf­fel­stein a pro­duit en 2015 la bande orig­i­nale du film Mary­land d’Alice Winocour. Pour com­plète­ment dis­paraitre des radars depuis. Il y a donc une place à pren­dre pour Howwler.

Arrivé de nulle part, enfin si, des États-Unis, Howwler copie claire­ment la recette du suc­cès de Gesaf­fel­stein : tech­no dark et visuels en noir et blanc. Petit plus, Howwler ne dévoile pas son vis­age : toutes ses pho­tos sont pris­es de dos. En sep­tem­bre, il dévoilait le sin­gle “9 Times”. Un pre­mier EP, Chap­ter One, a annon­cé la couleur, le suiv­ant Chap­ter Two n’enlève rien au mys­tère qui entoure cet artiste. C’est en écoute ci-dessous :

Pour ceux qui sont plus Spo­ti­fy :

 

(Vis­ité 4 375 fois)